Projet KOM SAYA : Pour le renforcement de la résilience des ménages dans le domaine de la sécurité alimentaire de 10 villages des Diocèses de Dori, Kaya et Ouahigouya

Dans le cadre de l’amélioration de la sécurité alimentaire des populations vulnérables dans la Région du Centre Nord, l’OCADES Caritas Burkina, en partenariat avec Caritas Espagne, a initié un projet intitulé « Kom Lire la suite »

Light for the World : 178 millions mobilisés pour l’autonomisation économique de 200 personnes handicapées et femmes vulnérables du Koulpélogo

Le 10 avril 2018, la Mairie de Ouargaye, a accueilli l’atelier de lancement officiel du projet pilote « Activités de subsistance inclusives pour les femmes vulnérables et personnes handicapées dans la province du Lire la suite »

Avis d’appel à manifestation d’intérêt

Mesdames / Messieurs, Le Projet « KOM-SAYA », pour le renforcement de la résilience des ménages et groupements féminins, dans le domaine de la sécurité alimentaire, est exécuté par l’OCADES Caritas Burkina pour le Lire la suite »

Burkina : Quatre jours de réflexions pour rendre le système éducatif national inclusif

Premier du genre, le forum national sur l’éducation inclusive, l’Ecole de qualité amies des enfants (EQAME) et l’approche Réadaptation à base communautaire (RBC), a débuté ce lundi 26 mars 2018, à Ouagadougou. Lire la suite »

Le Partenariat de l’Association Kontacts avec l’Organisation Catholique pour le Développement et la Solidarité-OCADES Caritas Burkina-

C’est avec un grand plaisir que nous retrouvons l’Abbé Adelphe ROUAMBA, la Sœur Adeline, Ambroise, notre fidèle infirmier, et toute l’équipe qui nous accompagne depuis maintenant plus de 2ans. Comme d’habitude la Lire la suite »

OCADES- Secours catholique: 10 ans d’engagement axés sur l’eau potable, l’assainissement et l’environnement

11

Depuis 2008, l’OCADES Caritas Burkina et Secours Catholique Caritas France sont en partenariat sur  les  questions d’hydraulique et d’assainissement. Ce partenariat s’est matérialisé par la mise en œuvre de trois principaux projets qui ont permis d’améliorer substantiellement les conditions de vie des populations.  Afin d’envisager l’avenir avec plus de détermination,  l’évaluation de ces 10 ans d’engagement est intervenue en janvier 2018. Elle a été   suivie  par une mission d’échanges et de visites terrain de secours catholique en février.  Les constats faits sur le terrain sont édifiants. Les perspectives s’annoncent plus grandes.  

11

La question de l’eau potable et de l’assainissement occupe une place    prépondérante dans les préoccupations et les activités de  l’OCADES Caritas Burkina. Le partenariat  avec Secours Catholique sur les projets d’hydraulique et d’assainissement date de 2008.  Le premier projet  (Appui aux initiatives communautaires pour l’accès à l’eau potable et à l’assainissement : AIC/AEPA)  a été mis en œuvre du 1er avril 2008 au 31 mars 2010 avec une phase de prolongation jusqu’en fin 2011. Les diocèses concernés étaient ceux de Kaya, Manga et Ouagadougou.

Le deuxième (Accès à l’eau potable et à l’assainissement/ protection de l’environnement : AEPA/ PE)   a été mis en œuvre du 1er janvier 2012 au 31 décembre 2014 ; avec une prolongation jusqu’en décembre 2015. Les diocèses concernés étaient: Kaya, Manga et Ouagadougou.

Le troisième projet dénommé « Projet appui à la maitrise d’ouvrage des     services d’eau potable et d’assainissement : AMOSEPA) s’exécute du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2018. Ce projet d’hydraulique, d’assainissement et de protection de l’environnement, vise le renforcement des capacités de 10 communes à assurer la maitrise d’ouvrage communale des services d’eau potable et d’assainissement. Ces communes sont situées dans les  régions du Centre, du Centre Sud, du Centre Est et du Centre Nord ; respectivement dans les diocèses de     Ouagadougou, Manga, Tenkodogo,  Koupéla et Kaya.

En 10 ans, ces différents projets ont permis de réaliser et réhabiliter des   centaines de forages, de planter des milliers d’arbres, de construire des   milliers de latrines, de mener de  nombreuses campagnes de sensibilisation sur l’hygiène, l’assainissement, la préservation et la protection de l’environnement,…

111

Des projets fortement appréciés par les populations

A ce jour, le projet AMOSEPA a spécifiquement permis de réaliser 18 forages et d’en réhabiliter 56, de former et d’équiper 50 maçons villageois et 50 relais villageois,  de construire 617 latrines, de planter 533 arbres,  d’organiser des sessions de sensibilisation sur la protection de l’environnement,…

La mission d’évaluation des 10 ans  s’est donc intéressée à ces 03     projets auxquels s’est ajouté le projet jeunesse démocratie et cohésion sociale dont la dernière année d’exécution a été arrimée au projet AMOSEPA. La mission s’est déroulée du 15 au 26 janvier 2018.

Commanditée par Secours Catholique, elle a été conduite par le consultant français Nicolas Cadot du bureau d’études Initiatives et Développement. L’objectif de cette évaluation consistait à analyser la stratégie de mise en œuvre et les résultats atteints par les projets d’eau potable et d’assainissement de l’OCADES Caritas Burkina au cours de la décennie 2008-2018. A  l’issue de la rencontre de cadrage au Secrétariat Général, le consultant et le coordonnateur national du projet AMOSEPA ont effectué des missions de  terrain dans les diocèses  de Ouagadougou, Kaya, Koupéla, Tenkodogo et Manga afin de constater de visu l’exécution du projet.  Ils ont à cet effet eu des entretiens avec les équipes diocésaines du projet, les services techniques de l’Etat, les mairies et les    bénéficiaires. Ils ont aussi visité les ouvrages réalisés par les différents projets. Le moins que l’on puisse dire c’est que le projet répond aux attentes des populations qui en  espèrent davantage.

1111

« Avant ce forage, nous parcourions en moyenne 10 km par jour pour nous approvisionner en eau potable.  C’était très fatiguant et il y avait de fréquentes bagarres sur le point d’eau car les usagers étaient très nombreux et chacun voulait être servi en premier. Grâce à ce nouveau forage, en moins de 30 minutes,  je m’approvisionne déjà en eau et je peux repartir sereinement à la maison m’occuper des tâches       ménagères. Ce forage nous simplifie amplement la vie» Témoignage d’Awa OUEDRAOGO du village de Korko Mossi (Kaya)

A propos des latrines,  ce chef de  village est formel : « La défécation à l’air libre augmente considérablement les risques de contamination de la terre, de l’eau et de la nourriture. Nos enfants peuvent donc  mourir de diarrhée.  Ces latrines nous sont d’une très grande utilité. Grâce à elles, nos enfants sont protégés, notre santé est préservée, notre cadre de vie est assaini ; nous vivons mieux ! ».

L’évaluation a  permis de mettre en exergue plusieurs acquis se traduisant entre autres par la qualité et  la durabilité des ouvrages, la réduction de la   corvée d’eau, la réduction des maladies d’origine hydrique, la réduction de la défécation à l’air libre, la protection de l’environnement (plantation et entretien des arbres), la responsabilisation des  acteurs  dans la gestion des ouvrages, le renforcement du partenariat avec les  mairies et services  techniques pour l’amélioration de la gouvernance de l’eau et l’assainissement (DGA, DR, CSPS). Au titre des acquis engrangés, il faut aussi mentionner la  cohérence des projets avec les orientations nationales et les plans communaux de développement  des mairies, l’adoption de bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement par les populations (lavage des mains, hygiène corporelle, hygiène du cadre de vie), la prise en compte de la problématique de la cohésion sociale et des conflits liés à l’eau,…

Les défis qui restent à relever s’articulent essentiellement autour du renforcement de l’innovation et de la capitalisation. Pour les années à venir, l’OCADES  Caritas Burkina  et Secours Catholique consolideront leur  partenariat  dans les domaines de la sécurité alimentaire, de la jeunesse, de la cohésion sociale et de l’écologie.  Les différents contours de ce partenariat ont été discutés en février dernier à Ouagadougou entre le Secrétaire Général de l’OCADES Caritas Burkina, Abbé Constantin SERE et une mission de Secours Catholique conduite par sa Présidente, Véronique FAYET.

Arsène Flavien BATIONO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>