Projet appel d’urgence : première distribution de coupons pour les kits alimentaires à Kindi

Le lundi 03 septembre 2018 a eu lieu dans la paroisse de Kindi (localité située à 45 kilomètres de Koudougou), une distribution de coupons aux femmes bénéficiaires (enceintes ou allaitantes) du projet Lire la suite »

Ténado : Lancement du Projet d’appel d’urgence EA 14-2018

Le samedi 1er septembre 2018 a eu lieu à Ténado le lancement du projet d’appel d’urgence « EA 14-2018 ». C’est dans le cadre de la  crise alimentaire et nutritionnelle au Burkina  Faso, que Lire la suite »

SED Koudougou : Visite des grands séminaristes

Le lundi 23 juillet 2018 a eu lieu la visite de l’OCADES Caritas Koudougou par les grands séminaristes du diocèse en rencontre au Petit Séminaire Notre Dame d’Afrique. C’est en marge de Lire la suite »

Avis de recrutement SED Manga

AVIS DE RECRUTEMENT SECRETARIAT EXCECUTIF DIOCESAIN DE MANGA Le Secrétariat Exécutif de l’OCADES Manga, en partenariat avec l’ONG CBM Burkina,  dans le cadre d’un projet dénommé « cultiver l’inclusion : sécurité alimentaire Lire la suite »

Remise de matériel de saponification aux catéchistes du diocèse

Le mardi 18 juillet 2018 a eu lieu, dans la cour de l’OCADES Caritas Burkina à Koudougou, la cérémonie de remise de matériel de saponification aux catéchistes du diocèse. Ce matériel a Lire la suite »

Nuits Atypiques de Koudougou : lancement de la 22ème édition

ee

La 22ème édition des Nuits Atypiques de Koudougou a été lancée le mercredi 29 novembre 2017 par le Ministre des Arts et de la Culture, Issouf SAWADOGO, au théâtre populaire de Koudougou.

eeDans son mot, le Maire de la Commune, Maurice Moctar ZONGO a souhaité la bienvenue à tous les festivaliers et s’est réjoui de l’honneur faite à la cité du Cavalier Rouge. Il a souligné la tenue régulière des NAK depuis 22 années dans sa ville. Il reconnaît que les NAK ont apporté plus de visibilité pour Koudougou à travers le monde d’où une certaine fierté.

L’engagement de la Commune aux côtés des NAK vise à améliorer les retombées pour la ville et les populations. Il a terminé ses propos en interpellant les festivaliers a apporté un appui particulier aux agents de sécurité et surtout en acceptant les consignes de sécurité. Une séquence musicale a eu lieu et a été assurée par l’artiste SIBY (chanteur traditionnel) à qui, Koubdi KOALA est venu apporté son soutien pour une prestation improvisée fort mémorable.

Le Directeur des NAK, monsieur Koudbi KOALA, a relevé, de prime à bord, qu’une fois de plus le pari est gagné par la tenue  du festival et a reconnu que c’est grâce à tous ! D’où ses remerciements ! Votre présence et votre accompagnement nous oblige à aller de l’avant a-t-il lancé à l’assistance. Nous avons de l’amour et là où il y a de l’amour, pas de place pour la fatigue et la peine. Le thème de la présente édition est « Jeunesse et défense du patrimoine culture ». 04 pays et 21 groupes dont 17 du Burkina presteront durant les 04 nuits. Il a regretté que la jeunesse ne s’intéresse point à la tradition mais le pire est que les adultes qui devraient leur transmettre nos traditions ont un certain désintérêt. D’où son interrogation : les jeunes joueront-ils leur partition pour sauvegarder notre patrimoine ?

eeeUn espace Kombi Zaka (la demeure des enfants) a été affrété pour les plus jeunes et ces derniers y découvriront des sites touristiques avec la Direction Régionale de la Culture. Les NAK 2017, ce sont 200 stands d’exposition et 20 stands buvette restaurant. Il a loué la relation tripartite Mairie- NAK- Direction de la culture et RTB car elle constitue une vraie opportunité de faire connaître le festival et cela est une grande première qui doit se poursuivre les années à venir.

Il a renouvelé sa gratitude au Maire et à son Conseil Municipal. Il a rassuré les jeunes que dans notre pays, on peut faire beaucoup de choses quand on est convaincant et convaincu. Il a souhaité plein succès aux activités de tous ses partenaires afin qu’ils puissent toujours les soutenir.

eeeeLa troupe de danse Goundi a épaté l’assistance avec ses pas de dance bien rythmés. Dans son mot, le parrain le Larlé Naaba Tigré a expliqué les trois éléments majeurs qui sous-tendent son adhésion à l’évènement : une grande manifestation culturelle organisée par un privé, sa présence dans le Naaba du Larlé et enfin son soutien et pour magnifier un homme courageux, un digne fils de Koudougou : Koudbi KOALA.

Le Naaba a interpellé l’assistance afin de magnifier les hommes pendant qu’ils sont encore vivants. Les NAK ont grandi a-t-il souligné. A l’endroit des jeunes, il a rappelé que les échecs sont des leçons de vie pour avancer avec plus de sérénité.

Dans son mot d’ouverture, Monsieur le Ministre a demandé à l’assistance d’ovationner Koudbi KOALA car dit-il il constitue lui-même un patrimoine culturel. Il s’est réjoui d’entendre le promoteur des NAK dire que la culture rapporte. Il a émis les vœux d’un bon festival et que Dieu bénisse le Burkina Faso.

eeeeeLe groupe David Sylvestre ont tenu l’assistance en haleine. Les officiels se sont déportés sur le site de la rue marchande des NAK pour la coupure du ruban symbolisant l’ouverture du festival. Une visite des stands est venue clore cette cérémonie de lancement de la 22ème édition des NAK.

Il faut noter que la présente édition a vu la signature d’un accord de partenariat entre le Programme National de Volontariat au Burkina (PNVB) et les Nuits Atypiques de Koudougou qui s’est traduit par l’apport d’une cinquantaine de bénévoles pour aider le comité d’organisation. Le Centre Régional de Volontariat du Centre-Ouest est basé au sein de l’OCADES Caritas Burkina à Koudougou.

 

 M. Jeannette BAYAMA/ MAÏGA
Service Communication

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>