Radios catholiques du Burkina : La synchronisation en marche

LEFASO.NET | Nicole OUEDRAOGO • lundi 12 février 2018 à 23h39min On est enfin passé du rêve à la réalité. Après des années de recherche, le Réseau des radios catholiques du Burkina Lire la suite »

900 millions investis en 2017 à Koudougou

Le vendredi 12 janvier 2018 a eu lieu dans la salle de conférence Marie Consolatrice, la première rencontre bimestrielle des chefs de services, projets et programmes de l’OCADES Caritas Burkina à Koudougou.  Lire la suite »

Rencontre bimestrielle des chefs de service du secrétariat diocésain de l’OCADES

Le vendredi 12 janvier 2018 a eu lieu dans la salle de conférence Marie Consolatrice, la première rencontre bimestrielle des chefs de services, projets et programmes du Secrétariat Exécutif Diocésain (SED) de Lire la suite »

Visite terrain à Nayalgué

Le mardi 23 janvier 2018 a eu lieu à Nayalgué (localité situé à moins d’une dizaine de kilomètre de Koudougou sur l’axe Koudougou-Yako), une visite terrain des partenaires, responsables de l’Association pour Lire la suite »

Réception définitive du périmètre maraîcher de Dioum

Le vendredi 19 janvier 2018, une délégation du Projet de Renforcement des Capacités pour l’Accroissement de la Sécurité Alimentaire (PRCASA) de l’OCADES Caritas Burkina à Koudougou, a effectué un déplacement à Dassa, Lire la suite »

NOS VALEURS ET PRINCIPES DE REFERENCE

 

Pour réaliser sa vision, l’OCADES Caritas Burkina se base sur les valeurs suivantes :

L’option préférentielle pour les pauvres : faisons des plus pauvres et des plus vulnérables les cibles privilégiés de nos actions afin de réaliser avec eux un monde juste et solidaire.

La dignité de la personne humaine : la personne humaine est la valeur suprême de toute action de développement. Créée à l’image de Dieu elle a droit au respect en tout temps et en tout lieu.

La protection des biens de la création : Dieu a créé l’Homme et lui a confié les biens de la création. Nous devons agir de manière à préserver et à gérer durablement ces biens pour le bien-être de l’humanité et des générations futures.

La responsabilisation des populations : les populations sont les premiers acteurs de leur propre développement. Nous devons les accompagner à assumer leur responsabilité et à s’approprier les actions de développement.

La proximité aux personnes : notre foi nous engage à l’amour du prochain. Nous nous devons d’être attentifs à ce qu’il est et à ce qu’il vit en étant plus proche de lui.

La compétence du cœur : animés par notre amour et notre proximité avec Dieu, nous pouvons parvenir à un monde solidaire, juste et paisible sans pauvreté, à travers un don de soi individuel et collectif, à tous les niveaux de notre organisation.

La complémentarité homme-femme : « Homme et femme il les créa » (Genèse 1,27). Nous devons accompagner la femme et l’homme pour que, ensemble et à travers leurs spécificités propres, ils s’enrichissent mutuellement et créent le bien-être dans une famille humaine solidaire et juste.

La transparence : la transparence est gage de crédibilité. Nous devons être guidés par un souci de vérité envers nous-mêmes et envers nos partenaires.

La justice sociale : nous devons travailler à transformer les structures socio-économiques et politiques qui empêchent la réalisation d’une société juste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>