Projet de Réhabilitation à Base Communautaire (RBC) des personnes handicapées de l’OCADES

  L’organisation catholique pour le développement et la Solidarité (OCADES) depuis des années au Burkina vient en aide aux personnes en situation de handicap à travers son programme de réhabilitation à base Lire la suite »

Burkina : « Ils ont le droit de vivre comme des personnes qui vivent sans handicap »

Manga est l’une des localités dans le Centre-sud du Burkina à accueillir le projet de Réhabilitation à Base Communautaire (RBC) de l’Organisation Catholique de Développement et de solidarité, (OCADES Caritas Burkina).  Il Lire la suite »

L’OCADES Caritas à Zabré : Pour que le handicap ne soit plus un handicap

L’organisation catholique pour le développement et la Solidarité (OCADES Caritas Burkina) depuis des années au Burkina vient en aide aux personnes en situation de handicap à travers son programme de réhabilitation à Lire la suite »

Cathérine Sango, bénéficiaire de formation en activités génératrices de revenus de l’OCADES

A Bangou, village situé à une dizaine de kilomètres de Zabré, Cathérine Sango, handicapée moteur, sur un tricycle, est un exemple de femme battante et est admirée par sa communauté. Formée aux Lire la suite »

Tima Blandine et son mari Gondoroboué Jean-Baptiste, couple d’aveugles pour qui le handicap n’est pas une fatalité

A Tiébélé, village situé à environ 200 km de Ouagadougou, ce couple d’aveugles, Gondoroboué Jean-Baptiste et Tima Blandine, force l’admiration. Mariés malgré tout contre la volonté de la famille, ils sont expulsés Lire la suite »

L’OCADES Caritas Koudougou engagée dans la production de spiruline

Spiruline 8
Les membres de la Commission régionale de Caritas Africa (CRA), en réunion à Ouagadougou, Burkina Faso, du 25 au 28 février dernier, ont visité le Projet Spiruline Nayalgue, géré par l’OCADES Caritas Koudougou.
Spiruline 8
La spiruline, souvent connue comme l’algue miracle, est une algue microscopique qui, depuis des siècles, fait partie intégrante des habitudes alimentaires traditionnelles de certaines populations telles que les Aztèques du Mexique et les Kanembous du Tchad.
Afin de promouvoir la santé publique, tout en luttant contre la pauvreté, l’Etat Burkinabé a choisi de mettre la spiruline à la disposition du plus grand nombre de ses citoyens qui vivent dans l’insécurité alimentaire chronique et pour qui la trithérapie demeure souvent inaccessible.
Ainsi, l’Etat Burkinabé a financé à 100% la réalisation du projet Spiruline Nayalgué (terme qui signifie en langue Mòoré « ce qui s’étend. »). Le projet est réalisé, du point de vue technique, par l’Association française TECHNAP.
Spiruline 3La production annuelle de spiruline est de plus de 4 tonnes, à partir de 18 bassins de 200 m² chacun avec une production continue sur toute l’année.
La récolte se fait chaque matin à partir de 7 heures à l’aide des pompes submersibles, puis la spiruline est obtenue sous forme pâteuse, transformée en spaghetti sur des claies de séchage. Elle est enfin séchée dans un séchoir à gaz et avec l’assistance des brasseurs. Le soir, elle est ramassée puis conditionnée le lendemain sous différentes formes selon la demande du marché.
Spiruline 5Le Directeur d’exploitation de ce projet, Jean Zoungrana, explique que la spiruline, communément considérée comme un complément alimentaire, est en effet une algue et elle se cultive dans l’eau. Ce n’est pas une plante en tant que telle, non plus un animal. Mais elle a, à la fois, les deux aspects. Cette algue possède en elle-même beaucoup d’éléments nutritifs. Elle a été découverte dans un lac. A travers des études, des scientifiques ont essayé de reconstituer son milieu de vie via des bassins d’eau dans lesquels des intrants sont ajoutés afin d’équilibrer le milieu et permettre à la spiruline de se développer.
 
Elle renferme plusieurs éléments comme la vitamine A, les vitamines B1 à B12. Sa force essentielle est la protéine qu’elle renferme à 60% (contrairement à 40% pour l’œuf et 20% pour la viande). Elle est également très riche en fer. De plus, la spiruline contient du magnésium, du calcium et du zinc à des pourcentages variés.
Spiruline 1
Ce projet emploie 63 personnes, dont 40 femmes et 23 hommes. A présent, le projet est rentable et par conséquent autonome. Il aide même au financement d’autres activités de la Caritas locale, explique Jean Zoungrana.
Il précise que l’Etat Burkinabé a cessé son soutien financier en 2012, de sorte que le projet vit par ses propres moyens depuis plus de 5 ans.
Il ressort toutefois que le projet n’est pas encore assez connu au Burkina de sorte que la majeure partie de la production est exportée. Les responsables du projet souhaitent informer davantage la population locale sur la spiruline et ses bienfaits afin d’équilibrer, à l’avenir, les ventes à l’étranger et dans le pays.
Spiruline 4
La spiruline, ainsi produite, offre les critères suivants de bonne qualité:
● Les intrants de culture ne sont pas chimiques afin de maintenir une culture naturelle;
● Le temps de récolte est très important (tôt le matin avant le lever du soleil) afin d’obtenir une spiruline qui presse bien et sans odeur;
Spiruline 2● Le séchage est aussi important car si la spiruline est bien séchée (taux d’humidité inférieur à 9%) elle se conserve longtemps et résiste aux moisissures et autres germes;
● Le conditionnement est fait dans un emballage aluminium ou tout autre récipient non transparent car la lumière du jour contribuerait à dénaturer le produit;
● Le stockage de la spiruline est assuré dans un endroit hors humidité et loin de la lumière du soleil;
● La spiruline est régulièrement soumise à une analyse microbiologique dans un laboratoire afin de confirmer ou non sa qualité microbiologique avant consommation;
● A l’ensemble des règles précitées s’ajoute une observation de règles d’hygiène qui est de se désinfecter les mains à l’eau de javel, de porter des gants, des blouses et cache-nez pendant les récoltes, le ramassage et le conditionnement.
Spiruline 7
www.caritas-africa.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>