Les membres d’association renforcent leur compétence en assainissement

Du 19 au 21 février 2019, 15 animateurs, superviseurs et chargés de projet ont bénéficié d’une session de formation en Assainissement Total Porté par les Communautés (ATPC). Cette formation initiée par l’OCADES Caritas Burkina intervient dans le cadre du projet d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage des Services d’Eau Potable et d’Assainissement (AMOSEPA). L’ATPC vise la responsabilisation des communautés dans les questions d’assainissement à partir de leur savoir-faire. Les sieurs Harouna Ouédraogo et Tolo Sirima, du Centre des Opérations de Réponse aux Urgences Sanitaires (CORUS) du Ministère de la Santé ont facilité cet atelier.

Selon les statistiques au Burkina Faso, le paludisme et les maladies diarrhéiques constituent les premiers motifs de consultation, hospitalisation voir de décès dû aux manques d’assainissement de nos villes et villages tel que l’insalubrité du cadre d vie, l’insuffisance de latrine, de poubelles, etc.

En vue d’inverser la tendance et dans la perspective des ODD, le Burkina Faso a élaboré le Programme National d’Assainissement des Eaux Usées et Excréta (PN-AEUE) sur la période 2016-2030.  Pour ce programme l’accès à l’assainissement et à l’eau est un droit humain à garantir et protéger.

La question de l’eau potable et de l’assainissement occupe une place prépondérante les activités de  l’OCADES Caritas Burkina. Un projet d’Appui à la Maîtrise d’Ouvrage des Services d’Eau Potable et d’Assainissement (AMOSEPA) est mis en œuvre dans ce sens depuis une dizaine d’années par l’OCADES Caritas Burkina avec l’appui du Secours catholique Caritas France.

Cette présente session de formation au profit des membres d’association ambitionne de renforcer leurs capacités dans  la maîtrise technique et opérationnelle de l’ATPC à savoir les concepts fondamentaux, la démarche de mise en œuvre de l’ATPC, les étapes de suivi post-FDAL et de pérennisation du changement de comportement.

Les facilitateurs de l’atelier de 3 jours ont utilisé l’approche andragogique pour transférer leurs compétences aux participants. Une visite terrain a été organisée dans afin d’optimiser cet apprentissage.

En rappel, depuis 2008, l’OCADES Caritas Burkina et le Secours Catholique Caritas France sont en partenariat sur  les  questions d’hydraulique, d’assainissement et de protection de l’environnement. Ce projet AMOSEPA, qui a connu 3 phases, vise le renforcement des capacités de 10 communes, dans les régions du Centre, du Centre Sud, du Centre Est et du Centre Nord, à assurer la maitrise d’ouvrage communale des services d’eau potable et d’assainissement. En 10 ans, il a  permis de réaliser et réhabiliter des centaines de forages, de planter des milliers d’arbres, de construire des milliers de latrines, de mener de nombreuses campagnes de sensibilisation sur l’hygiène, l’assainissement, la préservation et la protection de l’environnement, etc.

Béatrice Kaboré

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :