Appui multisectoriel au profit des ménages vulnérables affectés par les crises alimentaires et sécuritaires : Un bilan à mi-parcours de 2022 jugé satisfaisant

Après une année de mise en œuvre, le projet d’Aide d’urgence pour les personnes déplacées internes et les familles d’accueil dans les régions du centre nord, de la Boucle du Mouhoun et de l’Est au Burkina Faso, fait une halte pour analyser sa mise en œuvre. Le Centre Africain de Recherche et de Formation de Développement Humain Intégral de l’OCADES Caritas Burkina a abrité du 05 au 07 septembre 2022, le premier atelier bilan du projet. La rencontre a regroupé l’ensemble des acteurs de mise en œuvre dans les Secrétariats Exécutifs Diocésains (Dédougou, Fada N’Gourma et Ouahigouya) et du Secrétariat Général.

L’objectif de cet atelier était de faire une revue à mi-parcours du projet, « afin d’apprécier les résultats atteints, les bonnes pratiques et discuter des perspectives pour les quatre (04) mois restants de l’année 2022 du projet », a laissé entendre le Coordonnateur national, M. Innocent NAMA. Pendant trois (03) jours, les participants ont fait un point de l’état d’exécution des activités réalisées de janvier à août 2022.

                                                                  M. Innocent NAMA, Coordonnateur National du projet

Chacun des chefs de projet au niveau diocésain, a fait une présentation sur les réalisations physiques et financières, ainsi que les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre des activités. Des difficultés pour lesquelles des éclaircissements ont pu être apportés pour certaines par l’équipe du Secrétariat Général.

Il ressort dans l’ensemble une bonne satisfaction, au regard des résultats présentés. Ce qui a réjoui la cheffe du département Solidarité Humaine de l’OCADES Caritas Burkina, Mme Rita ZOUNGRANA. Elle a expliqué que « les présentations ont permis de constater l’évolution de la mise en œuvre dans chaque diocèse et de faire des planifications pour le reste des activités de 2022 ».

                                                  Mme Rita ZOUNGRANA, Cheffe du Département Solidarité Humaine

Au regard des objectifs très ambitieux du projet, les participants se sont engagés à se mobiliser davantage pour l’atteinte des objectifs fixés pour l’année 2022.

En rappel, le projet « Aide d’urgence pour les personnes déplacées et les familles d’accueil dans les régions du Centre-Nord, de la Boucle du Mouhoun et de l’Est au Burkina Faso » est financé par Caritas Allemagne et le Ministère allemand des Affaires Etrangères. Débuté en juin 2021 pour la période 2021-2023, il couvre les communes de Dii, Kiembara, Kongoussi, Bourzanga, Diapaga et Kantchari. C’est un projet qui vise à soutenir les ménages vulnérables affectés par les crises alimentaires et sécuritaires dans les localités de mise en œuvre.

BARRO/OUEDRAOGO K. Emilie

Chargée de Communication, Plaidoyer et Mobilisation des Ressources

 La photo de famille

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :