PLAN D’ACTIONS TRIENNAL : MISEREOR AVEC L’OCADES CARITAS BURKINA JUSQU’EN 2024

Le Secrétariat Général de l’OCADES Caritas Burkina a reçu ce 13 juin 2022 une délégation de MISEREOR, l’Œuvre de l’Église catholique en Allemagne chargée du développement. La délégation était composée de M. Raoul BAGOPHA et Faustin ADEYE ADE, respectivement chargé de mission Afrique de l’Ouest et Représentant à Bamako. Il s’est agi d’une rencontre « d’échange et de partage des priorités et préoccupations » de part et d’autre.

Cette mission de MISEREOR visait un triple objectif. Selon son chargé de mission pour l’Afrique de l’Ouest Raoul BAGOPHA, c’est l’occasion de « retrouver un partenaire que nous n’avons pas revu depuis le début de la pandémie [Covid-19]. Deuxièmement, il s’agissait de venir écouter ce que fait l’OCADES Caritas Burkina parce que chaque fois que nous avons l’occasion de les écouter, nous repartons donc toujours enrichis ; et la troisième chose, il était question de toucher du doigt les réalités et de voir si ce que nous lisons correspond à ce que nous voyons ». C’est ainsi que la délégation a eu droit à une série de communications.

La 1ère communication faite par le Secrétaire Général Adjoint a porté sur la présentation de l’OCADES Caritas Burkina. A cette intervention, le Secrétaire Général a pris la parole pour insister sur les défis présents de la structure. D’abord, il s’agit de faire en sorte que l’action caritative et humanitaire se repose sur les communautés chrétiennes de base. Ensuite, c’est le fait que l’humanitaire prenne le dessus dans les interventions de l’OCADES Caritas Burkina au détriment du développement, au regard du contexte actuel d’insécurité dans le pays. Enfin, la mobilisation des ressources internes reste un enjeu majeur pour l’organisation, au même titre que la digitalisation, l’agroécologie et l’accès des jeunes et des femmes aux activités génératrices de revenus.

En réponse à la présentation, la délégation de MISEREOR a dit s’y reconnaitre, en insistant sur la digitalisation pour laquelle des perspectives communes sont envisageables, pour peu que des besoins spécifiques soient déterminés (formation et/ou équipement). Et Raoul BAGOPHA de laisser entendre que « l’OCADES Caritas Burkina est restée fidèle à elle-même : une structure très dynamique et pleine d’idées qui a des résultats sur le terrain. Elle se projette avec beaucoup d’idées sur lesquelles nous allons travailler ».

La seconde présentation a porté sur le Plan d’Actions Triennal (PAT) 2022-2024 de l’OCADES. Un document qui est une continuité du PAT 2019-2021, et qui s’inscrit dans la poursuite de l’opérationnalisation du Plan stratégique 2019-2023 de la structure. MISEREOR s’est engagé à financer la mise en œuvre de ce plan d’actions à hauteur de 41% du budget total. Selon son chargé de mission pour l’Afrique de l’Ouest « Nous sommes désormais engagés avec l’OCADES sur ce que nous avons appelé le triple nexus urgence, développement et paix parce que ce sont des enjeux inextricablement liés les uns aux autres. Nous allons nécessairement maintenir les relations que nous avons et les raffermir davantage ».

Pour conclure la rencontre, la délégation de MISEREOR a présenté et offert à l’OCADES Caritas Burkina son voile de carême pour cette année 2022.

Depuis plus de 60 ans, MISEREOR lutte contre la pauvreté en Afrique, en Asie, en Amérique latine et en Océanie. La structure aide sans distinction les gens dans le besoin, quels que soient leur religion, leur couleur de peau ou leur sexe.

 

Yi-Bour Fabrice BAZIE

Responsable Communication, Plaidoyer

et Mobilisation des ressources

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :