Formation sur la prévention des risques d’infection à la COVID 19

L’OCADES Caritas Burkina sur financement de la Banque Islamique de Développement et Light for the World a initié le projet soutien aux partenaires de Réadaptation à Base Communautaire (RBC) et éducation inclusive dans la réponse à Covid-19 et la promotion des droits à la santé et au bien-être. Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, des formations sur les techniques de protection contre la Covid-19 au profit des femmes en situation de handicap issues des organisations de personnes handicapées et des prestataires de services de RBC ont été organisées dans les régions de Manga, Zabre, Kaya, et Diébougou du 21 au 31 mars 2022.

Le but de ces formations était de permettre aux acteurs concernés dans les différentes zones d’avoir des connaissances sur les moyens de prévention de la Covid-19 afin de mieux se protéger et protéger les autres surtout les plus vulnérables.

« Nous avons développé des modules sur comment faire pour se protéger et protéger les bénéficiaires des programmes RBC. En deux jours, les agents de réadaptation ont acquis beaucoup de connaissances en matière de prévention de la Covid-19 et surtout comment ils vont se comporter dans les villages et dans leur milieu de vie pour ne pas se contaminer et surtout pour ne pas contaminer les autres », a affirmé Monsieur Edmond KABORE, Kinésithérapeute et Directeur du programme RBC de l’OCADES Kaya.

Monsieur Edmond KABORE, Kinésithérapeute et Directeur du programme RBC de l’OCADES Caritas Kaya

Pour Monsieur François SAWADOGO, attaché de santé en épidémiologie, du district sanitaire de Gourcy, la maladie à Coronavirus est en train de reprendre du terrain parce que les gens ont baissé la garde alors que la maladie existe. Pour lui, il était important d’insister sur les mesures pratiques qui consistent à la protection individuelle, au lavage des mains, à la friction des mains avec du gel hydro alcoolique, la distanciation sociale, le respect des mesures d’hygiène respiratoires. De plus, poursuit-il « il est important de communiquer et de sensibiliser régulièrement la population pour qu’elle puisse adopter des mesures en vue de contribuer à la réduction et à la non-transmission des maladies. »

Monsieur François SAWADOGO, attaché de santé en épidémiologie

« J’ai acquis beaucoup d’informations sur la maladie et je pourrai mieux faire mon travail en me protégeant et en protégeant ceux avec qui je travaille, surtout les personnes vulnérables que sont les personnes malades et les personnes handicapées », a déclaré Monsieur Dieudonné KABORE, animateur terrain du programme RBC dans la zone de Boulsa.

Monsieur Dieudonné KABORE, animateur terrain du programme RBC dans la zone de Boulsa

Les participants des différentes zones se sont montrés très satisfaits de ces formations et se disent prêts et aptes à appliquer leurs connaissances sur le terrain et dans leurs quotidiens.

BARRO/OUEDRAOGO K. Emilie

Assistante Communication, Plaidoyer et Mobilisation des Ressources

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :