Lancement officiel du projet d’Aide d’urgence pour les personnes déplacées et les familles d’accueil dans les régions du centre nord (Bourzanga, Kongoussi), de la Boucle du Mouhoun (Dii et Kiembara) et de l’est (Kantchari et Diapaga) au Burkina Faso ».

OCADES Caritas Burkina lance officiellement le projet « d’Aide d’urgence pour les personnes déplacées et les familles d’accueil dans les régions du centre nord (Bourzanga, Kongoussi), de la Boucle du Mouhoun (Dii et Kiembara) et de l’est (Kantchari et Diapaga) au Burkina Faso ».

Le Burkina Faso depuis 2015 fait face à une détérioration de la situation sécuritaire et à une montée de la violence intercommunautaire, entrainant un déplacement massif de populations, estimé à 1 407 687 personnes à la date du 30 septembre 2021 selon les données du SP-CONASUR. Fidèle à son engagement de soutenir le Gouvernement Burkinabé à lutter contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages vulnérables, l’OCADES Caritas Burkina en collaboration avec Caritas Allemagne et le financement du Ministère fédéral des Affaires étrangères d’Allemagne, mettent en œuvre ce projet au profit des ménages de 6 communes des régions de l’Est, du Centre-Nord et de la Boucle du Mouhoun. Afin de bien entamer ce projet, une cérémonie de lancement officiel s’est tenue le 07 décembre 2021, à Kongoussi dans la région du nord en présence des autorités administratives, religieuses, des bénéficiaires et des équipes du projet venues des zones d’intervention du projet.

D’un coût total de 1 082 329 050 F CFA, le projet va permettre durant trois (3) ans : ü D’améliorer la situation alimentaire et nutritionnelle de 3 588 ménages, soit 1 050 ménages déplacés à l’intérieur du pays, 360 familles d’accueil, et 2 178 ménages vulnérables ; ü D’améliorer l’accès à l’eau potable et les conditions d’hygiène de 1 500 ménages, soit 100 ménages déplacés et 500 ménages d’accueil ; ü D’assurer les moyens de subsistance à 1 000 ménages Le Préfet de la commune de Sabcé représentant Monsieur le Haut-commissaire de la province du Bam n’a pas caché sa reconnaissance à l’endroit l’OCADES Caritas Burkina et de ses partenaires. Il a par ailleurs sollicité l’ensemble des acteurs impliqués dans la mise en œuvre et le suivi du projet, à accompagner et à faciliter les actions de l’OCADES Caritas Burkina sur le terrain. Enfin, il a invité les bénéficiaires à plus de responsabilités et à une gestion rationnelle de tout ce qu’ils vont recevoir dans le cadre de ce projet.  une remise symbolique de kits d’hygiène à clôturée cette cérémonie de lancement.

Rose Arlette Cissima KY

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :