REHABILITATION ET INCLUSION COMMUNAUTAIRE DES PERSONNES HANDICAPEES : LES RESPONSABLES RBC SE CONCERTENT POUR HARMONISER LEURS ACTIONS FUTURES.

Après deux ans d’exécution et conformément au chronogramme de mise en œuvre, l’atelier de bilan interne du dit projet Réhabilitation à Base Communautaire s’est tenu le vendredi 06 mars 2020 au centre DHI de l’OCADES CARITAS Burkina sis à Samandin/Ouagadougou. Cet atelier a consisté d’une part à faire le bilan de la mise en œuvre des activités en 2019 du projet, et d’autre part à identifier les problèmes et les risques auxquels le projet est confronté avant de procéder à une meilleure planification des activités prévues en 2020 pour une fin de projet réussie. Il a réuni les responsables en charge des programmes RBC au nombre de huit ainsi que quatre personnes de l’équipe de la coordination du projet au niveau du  secrétariat général et la chargée de programme RBC de Light For the World qui est le partenaire financier du programme. La présence effective de l’ensemble de ces acteurs, marque une fois de plus leur implication pour la réussite de ce programme.

Il s’est agi spécifiquement au cours de cet atelier, de présenter les résultats des activités mises en œuvre conformément aux indicateurs prédéfinis (présenter les forces et faiblesses), de présenter les principaux indicateurs de performance du projet (technique et financier), de faire une revue de toutes les activités et résultats du projet

et de procéder à la planification des activités de 2020.

Le projet  » Koam’s Tiligré « , est un projet qui s’exécute dans sept (07) diocèses du Burkina Faso à savoir Kaya, Koupéla, Manga, Nouna, Ouahigouya, Diébougou, Gaoua. Financé par Light For the World, ce projet se veut un instrument d’appui au  renforcement de l’accès des personnes handicapées aux moyens de subsistance et répondre ainsi à certains principes de la convention portant respect de la dignité intrinsèque et de l’autonomie individuelle. Le projet contribue à l’amélioration de l’accès des personnes handicapées aux services sociaux de base et à favoriser leur participation et inclusion au sein de leur communauté.

Les principaux groupes cibles du projet sont constituées des personnes en situation de handicap: les enfants et jeunes (filles, garçons), les adultes (femmes, hommes). Ce choix se justifie par les pesanteurs qui entourent toujours le handicap notamment la discrimination, l’exclusion, les difficultés de prise en charge, l’absence de structures spécialisées, les difficultés d’application des lois et normes, l’absence d’engagement et appropriation communautaire etc.
En 2019, environ 264 824 bénéficiaires ont été touchés par les interventions du projet soit 133 136 femmes et 95% des activités du projet ont été réalisées.

En rappel, la cérémonie d’ouverture de l’atelier a eu lieu en présence du Père Constantin SERE, Prêtre diocésain de Dédougou en mission au Secrétariat Général de l’OCADES Caritas Burkina comme Secrétaire Général. Dans son allocution, le Père Constantin, a salué tous les efforts consentis par les acteurs du programme  et les a  exhorté à une réelle implication et à un partage d’expérience afin de tirer les leçons des échecs passés et améliorer les actions futures.

                                                                                                        Sandrine BADO

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :