OCADES-CARITAS BURKINA : ATELIER D’APPROPRIATION, DE PLANIFICATION ET DE LANCEMENT DU PROJET DE RENFORCEMENT DES CONDITIONS D’ACCES A L’EAU POTABLE, L’HYGIENE ET L’ASSAINISSEMENT DANS 10 COMMUNES RURALES DU BURKINA FASO (JUILLET 2019-JUIN 2020)

Le 11 octobre 2019 s’est tenu dans la salle Mère Theresa du Centre DHI, un atelier portant sur l’appropriation, la planification et le lancement du projet de renforcement des conditions d’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement dans 10 communes rurales du Burkina. Dix-neuf (19) participants venus essentiellement du Secrétariat général et des Secrétariats exécutifs diocésains de Kaya, Manga, Koupela et Tenkodogo ont pris part à cet atelier.

D’entrée de jeu, disons que ce projet (juin 2019- juillet 2020) est un projet transitoire qui s’exécutera dans les mêmes zones d’intervention que le projet AMOSEPA. Il vise le bien-être des populations à travers l’accès à l’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement, l’écologie, le renforcement de la cohésion sociale. Le projet  prévoit aussi d’accompagner les populations bénéficiaires et les autorités communales pour l’appropriation et la pérennisation des réalisations.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Secrétaire Général de l’OCADES-Caritas Burkina, l’Abbé Constantin Safanitié SERE. Dans son intervention, Monsieur l’Abbé a d’abord souhaité la bienvenue aux représentants des différents secrétariats exécutifs diocésains avant de donner un aperçu sur la journée de travail qui les attend. Ce qu’il faut retenir, c’est que le présent projet travaillera à consolider les acquis du projet AMOSEPA et le 1er septembre 2019 marque la date de démarrage officiel du projet bâti autour de quatre (04) composantes :

  1. Maîtrise d’ouvrage communale pour l’accès à l’eau potable ;
  2. Hygiène et assainissement ;
  3. Ecologie ;
  4. Cohésion sociale et redevabilité.

Les activités du projet devront permettre aux populations des communes d’avoir accès à l’eau potable et à l’eau de production, d’évoluer dans un cadre de vie sain et pacifique (prenant en compte l’écologie, l’hygiène l’assainissement et la cohésion sociale).

En organisant donc le présent atelier, l’objectif poursuivi est de faire comprendre les différentes articulations du projet et formuler des orientations pour favoriser sa mise en œuvre. Les résultats attendus de cet atelier sont de trois (03) ordres :

  1. Les participants s’approprient les objectifs, activités et planning de mise en œuvre des activités
  2. Les participants examinent le budget et les procédures de gestion du projet.
  3. Les participants formulent des orientations devant permettre une bonne exécution du projet.

A la suite du Secrétaire général, la parole a été donnée à Monsieur Arsène Flavien BATIONO, Coordonnateur du dit projet pour présenter de façon plus explicite le projet dans ses différentes articulations. L’exposé de M. BATIONO a permis aux uns et aux autres de mieux comprendre les tenants et aboutissants du projet. Cet exposé fut un cadre d’échange convivial qui a permis de recueillir les attentes et les contributions des participants en vue d’une meilleure opérationnalisation du projet.

Après la présentation faite par le Coordonnateur du projet, ce fut au tour de M. Alphonse HEBIE, Responsable administratif et financier d’exposer sur le budget et les procédures de gestion financières du projet. Dans son exposé, M. HEBIE a fait ressortir les clés de répartition des différentes ressources allouées au projet ainsi que leur emploi selon les exigences et les recommandations de Secours Catholique Caritas France qui est le bailleur de fonds.

Le dernier exposé a porté sur l’examen  et l’approbation du planning de mise en œuvre des activités du budget et des procédures de gestion du projet et fut donné par le Coordonnateur du projet M. Arsène Flavien BATIONO.

L’atelier a pris fin pris avec les orientations et recommandations formulées par le Secrétaire général adjoint et les différents secrétaires exécutifs diocésains. Les participants se sont donné rendez-vous sur le terrain.

                                                    Diane Carole ZAGRE

 

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :