EA 08-2019 : 165 900 437 F CFA mobilisés au profit de 740 ménages déplacés internes hors camp dans les diocèses de Ouahigouya et Dori

Le jeudi 23 mai, dans la Commune de Ouahigouya, a eu lieu la cérémonie de lancement officiel du Projet EA 08-2019 « Soutien à 740 ménages déplacés internes hors camps des paroisses de Bourzanga, Titao et Thiou dans le diocèse de Ouahigouya, de Djibo et Gorgadji dans le diocèse de Dori ». D’un coût global de 165 900 437 F CFA, le projet va permettre d’améliorer la situation alimentaire et nutritionnelle de 740 ménages déplacés internes hors camp. Au total 5 180 personnes seront touchées par ce projet.

L’OCADES Caritas Burkina, face au déplacement massif de populations lié aux attaques terroristes et à la violence intercommunautaire, s’est engagée à soutenir les actions du Gouvernement et à contribuer ainsi à lutter contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle de 740 ménages déplacés internes hors camps de 5 localités à savoir Bourzanga,  Titao, Thiou, Djibo et Gorgadji.

Le projet EA 08 2019 d’une durée de deux (02) mois a pour objectif d’apporter une assistance adaptée à 740 personnes déplacées internes (PDI) hors camps dans les diocèses de Dori et de Ouahigouya. Il est en mis en œuvre par les Secrétariats Exécutifs Diocésains (SED) de l’OCADES Caritas Burkina à Dori et à Ouahigouya. La confédération Caritas Internationalis à travers la Caritas Espagne, l’agence de coopération espagnole, la Caritas Danemark et d’autres Caritas du Nord sont les partenaires financiers dudit projet.

D’un coût global de 165 900 437 Francs CFA, le projet EA 08 2019 permettra de toucher directement 740 bénéficiaires, chefs de ménages et indirectement 5 180 personnes.  Chaque ménage bénéficiaire recevra par mois une ration composée d’un sac de 50 kg de riz, d’un sac de 50 kg de petit mil ou de sorgho, d’un sac de 25 kg de haricot, d’un bidon d’huile de 5 litres, de 2 kg de sel iodé et d’une somme de 2.000 F CFA pour les autres besoins essentiels non couverts. Ils recevront également des non-vivres composés de  nattes, de seaux en plastique, de bassines, d’assiettes, de gobelets, de  bouilloires plastiques, de pots pour enfant, de lampes solaires, de bidons de 20 litre et des tapettes.

La cérémonie de lancement a connu la participation des autorités administrative, religieuse et coutumière de la région. Elle a été marquée par trois discours, la présentation du projet par monsieur Simon Gniminou, le Secrétaire général adjoint de l’OCADES, le mot de monsieur l’Abbé Louis Ouédraogo, Représentant l’Evêque de Ouahigouya et le discours de lancement prononcé par le Gouverneur du Nord, Hassane Sawadogo.

Dans son mot, le représentant de l’Evêque de Ouahigouya, monsieur l’Abbé Louis Ouédraogo, a remercié l’ensemble des partenaires techniques et financiers pour leur accompagnement. Il a traduit toute la reconnaissance de l’Eglise à l’ensemble des services techniques déconcentrés et décentralisés de l’Etat, pour la disponibilité et l’attention portées aux actions de l’OCADES Caritas Burkina. Il a clos son propos en formulant le vœu de voir les liens de solidarité, de collaboration et de complémentarité se renforcer davantage au grand bonheur des populations vulnérables.

Le Gouverneur de la Région du Nord, monsieur Hassane Sawadogo, a remercié l’OCADES Caritas Burkina, pour cette aide apportée aux personnes déplacées et pour l’effort qu’elle fournit dans l’assistance au gouvernement pour le bien-être et l’épanouissement des personnes vulnérables. Le Gouverneur a lancé un appel à toutes les bonnes volontés à s’impliquer dans la prise en charge des personnes déplacées dans notre pays. Il a par ailleurs invité tous les acteurs à s’impliquer dans la mise en œuvre et le suivi du projet d’urgence, à accompagner et à faciliter les actions de l’OCADES Caritas Burkina sur le terrain. Quant aux bénéficiaires, il les a exhortés à plus de responsabilité et à une gestion rationnelle des dons.  Une remise symbolique des dons a deux bénéficiaires a mis fin au lancement officiel du EA 08-2019.

En rappel, l’OCADES Caritas Burkina est un instrument technique de mise en œuvre de la pastorale sociale de l’Eglise catholique au Burkina Faso. C’est un réseau national représenté dans tous les 15 diocèses du Burkina Faso et chargé d’animer et d’accompagner les communautés humaines au Développement Humain Intégral (DHI). Elle a été créée le 5 février 1998 et reconnue officiellement le 25 mai 1998 en tant qu’Association à but non lucratif. Elle a le statut d’association d’utilité publique depuis 2013.

Béatrice Kaboré

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :