Formation des membres des Équipes Paroissiales d’animation en communication et Techniques d’Animation de Groupe

Le mardi 26 juin 2018 a débuté la formation des membres des Équipes Paroissiales d’Animation (EPA) à Koudougou. Sont concernés la province ecclésiastique de Ouagadougou (Manga, Ouaga, Koudougou, Ouahigouya) et le diocèse de Dédougou.

Cette formation sur la communication et les techniques d’animation de groupe (TAG), qui a duré trois (03) jours, entre dans le cadre de la mise en œuvre de la phase 2 du programme DIRO (Développement Institutionnel et Renforcement Organisationnel). En rappel, la formation des formateurs a eu lieu en fin mars à Ouagadougou. Une quinzaine de personnes, venues de trois diocèses sur cinq prévus, a pris part à cette session de renforcement des capacités des membres des équipes paroissiales d’animation.

IMG_1186
Les échanges ont débuté par une prière. Dans son mot introductif, l’abbé Alain Michel GUISSOU, secrétaire exécutif diocésain de l’OCADES Caritas Burkina à Koudougou a souhaité la bienvenue aux participants. Il a expliqué l’absence des deux diocèses et s’est excusé pour les imperfections liées à l’organisation. Il a exhorté les participants à une écoute attentive et des francs débats afin que cette session de formation puisse atteindre les objectifs visés à savoir contribuer à créer et harmoniser des outils de gestion des dynamiques de groupes pour la promotion des communautés de base.
Durant trois jours, les participants ont échangé sur les modules suivants :
 La communication
o Origine et définitions de la communication
o La typologie (différents types de communication)
o Les outils de communication
o Les éléments de la communication efficace et ses obstacles.
 Les techniques d’animation de groupe
o La définition de l’animation
o L’objectif de l’animation
o Les limites de l’animation liées au groupe
o Les limites liées à l’animateur
o Les qualités de l’animateur
 L’andragogie
o Etymologie et définition
o Les principes de formation
o Les responsabilités du formateur
o La planification du processus de formation
o Le modèle d’animation de séance de formation.

Ces séances de communication ont été ponctuées par des exercices pratiques qui ont constitués les travaux de groupe. Au terme de la formation, les participants ont formulé le vœu que de telles sessions soient multipliées afin de rendre plus opérationnelles nos EPA. Une mission de suivi, composée de Madame Lucienne TIEMTORE et Béatrice KABORE, est venue du Secrétariat Général de l’OCADES Caritas Burkina pour prendre part à l’atelier.

W. M. Jeannette BAYAMA/MAÏGA
Service Communication

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :