Transformation des produits forestiers non ligneux: une source de revenus sûre pour les femmes

F4Les femmes jouent un rôle économique majeur en milieu rural où elles sont engagées aussi bien en amont dans des activités productives, qu’en aval des filières (transformation et commercialisation). Elles génèrent ainsi des revenus importants et contribuent en même temps à dynamiser l’économie locale. Beaucoup d’initiatives, portées par les groupements féminins, se sont développées ces dernières années dans le domaine de la transformation et la commercialisation, cependant elles restent limitées à cause de leur faible capacité technique.

F3Pour combler ce manque, l’OCADES Caritas diocésaine de Ouahigouya, à travers le projet Kom Saya financé par Caritas Espagne , a organisé des séances de renforcement des capacités de 60 femmes issues de 03 groupements dans le domaine de la transformation des produits forestiers non ligneux (PFNL) dans trois villages, de la commune de Zimatanga dans la province du Bam : Kalagré Mossi, Kalagré Rimaëbé et Gasdonka. Il s’agit des groupements Nongtaaba, Zemstaaba et Relwendé.

F2Ces séances de renforcements de capacités ont concerné la transformation des amandes de balanites en savon.  Au cours de cette formation, qui a eu lieu du  05 au 12 décembre 2017, les 60 bénéficiaires ont bénéficié d’un apprentissage théorique mais surtout pratique couronné par une démonstration de fabrication de savon en présence du Chargé de projet Kom Saya.

A l’issue de cette formation, les femmes sont ressorties nanti de connaissances pour démarrer des activités F1de production de savon dans leurs villages respectifs. En outre, elles ont reçu des dotations d’ustensiles pour permettre le démarrage effectif de cette activité qui constituera une source de revenus pour les femmes de ces groupements.

Bérenger  MONE

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :