SED Koudougou : Formation sur la protection des représentants des travailleurs

Le lundi 17 juillet 2017 a eu lieu dans la salle de conférence du siège de l’OCADES Caritas Burkina à Koudougou, une communication sur le thème : « Les représentants des travailleurs au sein des entreprises et la problématique de leur protection ».

18Elle a été assurée par monsieur Parfait KABORE, inspecteur du travail  et chef de service des Études et Statistiques à la Direction Régionale du Travail. Ce service a pour mission l’information et la sensibilisation des services privés et le règlement des litiges.

Cette session a pour but d’informer les agents du siège sur ce qu’est un délégué du personnel afin de les aider pour sur leurs choix futurs. A la fin des échanges, les agents devraient percevoir la nécessité de la mise en place des délégués du personnel, que ces derniers appréhendent leurs rôles.

Les représentants du personnel, ou des institutions professionnelles  ou délégués du personnel sont régis par la convention 135 de l’Organisation Internationale du Travail, par le Code du travail, par l’arrêté 09-2016, de la convention collective (articles 66 à 70)  de 1974. Le représentant est soit d’origine syndicale soit élu par le personnel. Selon le code du travail, les délégués du personnel sont les représentants des travailleurs au sein d’une entreprise pour transmettre les attentes du personnel au responsable de l’entreprise.

Au Burkina Faso, les représentants des institutions professionnelles ou délégués du personnel et délégués syndicaux bénéficient d’un statut protecteur et social.

19Les échanges ont porté principalement sur :

  • le processus d’organisation des élections des délégués,
  • les conditions pour être électeur et pour être candidat,
  • les moyens d’action du délégué du personnel,
  • le délégué syndical, sa mission et ses moyens,
  • la protection des représentants du personnel et
  • la faiblesse de la protection.

Une séquence de questions réponses a permis à l’assistance d’avoir de plus amples informations. En conclusion, l’Inspecteur KABORE a rappelé que le délégués du personnel sont appelés à œuvrer pour améliorer les conditions de travail et de vie des travailleurs. Ils doivent les contestations stériles et les revendications irréalistes et asseoir un climat favorable au sein de l’entreprise.

Le secrétaire Exécutif Diocésain, l’abbé Alain Michel GUISSOU a remercié le communicateur pour sa disponibilité et demandé de traduire sa gratitude à l’Inspectrice régionale pour la franche collaboration.

 M. Jeannette BAYAMA/MAÏGA                                                                 Service Communication

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :