Visite terrain de la Directrice Régionale pour l’Afrique de l’Ouest de CRS

La responsable Afrique de l'Ouest de CRS

Le mardi 04 avril 2017 a eu lieu dans le diocèse de Koudougou, la visite terrain de madame la Directrice régionale Afrique de l’Ouest de Catholic Relief Service (CRS) Jennifer Overton. Cette visite a été marquée par trois étapes majeures.

La responsable Afrique de l'Ouest de CRS

La première étape a été l’accueil de la délégation de CRS à l’Evêché de Koudougou. Le Vicaire Général Abbé Patrice YAMEOGO était assisté de l’abbé Frédéric COMPAORE chargé de la Pastorale du diocèse, abbé Jean OUEDRAOGO Curé de la Cathédrale, Alain Michel GUISSOU, SED Koudougou, Alphonse GANSONRE, SEA. Après un tour de table pour les présentations, madame Overton s’est présentée. Elle est la supérieure de Monsieur Moussa BANGRE et est basée à Baltimore aux Etats Unis d’Amérique. Elle a en charge la Région de l’Afrique de l’Ouest. CRS compte 09 bureaux en Afrique occidentale et est présent dans 24 pays à travers le monde. Madame Overton travaille depuis 24 années à CRS dont 20 en Afrique. CRS compte 1100 STAF avec plusieurs partenaires.

Madame Jennifer Overton a félicité et remercié vivement le diocèse de Koudougou pour ce qu’il fait car cela aide beaucoup les populations, surtout les femmes et consolide les ressources dans les foyers. Elle a relevé que ce qu’elle aime le plus dans son travail, ce sont les visites terrain car elles permettent de remercier de vive voix les partenaires et de voir les réalisations.

Le Vicaire Général a remercié la délégation de CRS pour leur visite et a exprimé ses sentiments de déception de savoir qu’un tel projet (EFI) tire à sa fin vue les résultats qui sont sur le terrain (250 000 membres au Burkina Faso). Il a demandé à savoir s’il n’y avait pas de possibilité de prolongation. La Directrice de Programmes CRS Burkina, Carey Mcintosch a répondu par la négative mais a souligné que des réflexions sont en cours pour voir comment accompagner l’OCADES pour un renforcement des acquis à long terme.

Madame Overton, a souligné que l’OCADES a travaillé sur le terrain et pour preuves les chiffres et la qualité de la mise en œuvre sur le terrain. Elle a ajouté qu’avec Monseigneur Joachim OUEDRAOGO, ils verront comment ancrer les SILC (Communautés d’Epargne et de Crédits Internes) dans les activités de l’Eglise. Le CRS sur fonds propres va investir dans tous les diocèses. Une réflexion est en cours en vue de sortir de la mentalité projet. Madame Overton a clos ses propos en disant qu’elle vient pour assister à la cérémonie de valorisation des acquis et de présentation des SILC et  Prestataires de Services Privés (PSP) à Bonyolo et demande au VG de bien vouloir transmettre leurs remerciements à Monseigneur.

La délégation s’est ensuite transportée à Bonyolo, localité située à une trentaine de kilomètres de Koudougou sur l’axe Koudougou Didyr pour la cérémonie de présentation des acquis du Projet EFI.

La première intervention a été celle du Chef de Bonyolo qui a souhaité la bienvenue dans sa localité à tous les invités.

Il a été suivi du Président des groupes CECI de Réo qui a précisé que sa zone compte 179 groupes dont 150 sont là pour la présente cérémonie.IMG_1911

Le Secrétaire Exécutif Diocésain, abbé Alain Michel GUISSOU, a transmis les salutations et les remerciements de Monseigneur Joachim OUEDRAOGO à toute l’assemblée, qui précise t-il est absent pour des raisons de santé. Il a poursuivi pour dire qu’à chaque fois qu’on aide une personne à jouir de sa vie sur terre, on rejoint le créateur dans son projet d’amour. Il a terminé en remerciant les premiers responsables de CRS.

Le Project Manager, Romuald KOLOGO, dans son intervention, a relevé que visiblement les communautés sont satisfaites de leur action et ne manquent pas d’occasion pour l’exprimer. Il a ajouté qu’EFI Koudougou compte 85 Prestataires de Services Privés (PSP) dont une vingtaine est présente à cette cérémonie. Il a utilisé une métaphore pour dire que le développement est comme une maison et que le Projet EFI est la fondation construite. Son vœu est que la maison se poursuive et s’achève.

IMG_1960

Son intervention a été suivie d’une série de témoignages de bénéficiaires. Chaque intervenant a expliqué en quoi sa vie s’est améliorée grâce à la pratique de la méthodologie SILC (Communautés d’Epargne et de Crédits Internes).

Madame Jennifer Overton, a, quant à elle, rappelé que les bénéficiaires de l’Eglise sont toute personne sans distinction de religion. Elle a remercié les femmes et les hommes qui ont fait confiance au diocèse (via l’OCADES) pour recevoir la méthodologie SILC et qui ont démontré que la pauvreté n’est pas une fatalité.  Un merci particulier a été adressé aux agents terrain (AT), PSP, aux groupes….Elle trouve impressionnant  de voir cette énergie et fierté dans les propos des membres et les encourage à continuer avec le SILC afin de supporter leurs activités, leurs foyers et leurs familles. Elle a clos ses propos en souhaitant que Dieu qui est à l’origine de toute œuvre puisse bénir les groupes CECI de la zone de Réo.

Le représentant des responsables locaux a clos la série d’interventions en remerciant les délégations de s’être déplacées à Bonyolo et leur rassure de leur accompagnement dans les projets qu’ils entreprendront. Une séance de remise de cadeaux a mis fin à la cérémonie.

Les délégations de CRS et OCADES Caritas sont revenus à l’Evêché pour déjeuner ensemble et poursuivre les échanges. A la fin du repas, elles se sont déplacées au siège de l’OCADES à Koudougou pour une rencontre avec les Prestataires de Services Privés (PSP) et la Directrice Afrique de l’Ouest de CRS.

Les PSP se sont présentés ainsi que leurs réseaux. Il y a 07 réseaux pour la zone de Koudougou dont deux présentes à la rencontre. Madame Overton a pris la parole pour recueillir leur point de vue sur les réseaux et leur fonctionnement.

Le réseau de Boussé compte 08 PSP et les rencontres sont trimestrielles. Celui de Fara compte 13 PSP avec 03 cellules (une à Fara et deux à Léo). La cellule se rencontre mensuellement et le réseau trimestriellement.

Pour les PSP, le réseau est très utile car il permet de faire le bilan de leur action sur le terrain, d’analyser les difficultés et de faire des propositions d’action pour s’en sortir. Ils sont comme une famille au sein du réseau et il y a la solidarité.

Jennifer Overton a voulu comprendre pourquoi ils (les PSP) s’entraident alors qu’ils sont censés se faire la concurrence. Les PSP ont expliqué que lors de leur formation, l’accent a été mis sur la solidarité humaine. Ils ont une même vision : amener toutes les populations à faire partie des SILC. Et il reste beaucoup de potentialités.

A sa question, comment vous projetez-vous dans 02 ans, comment les choses vont-ils évoluer pour vous, les PSP ont exprimé le besoin de renforcement des capacités afin de proposer de nouveaux produits aux membres. Ils ont aussi affirmé que pour le moment, c’est l’OCADES qui est le lien entre les réseaux: 07 réseaux avec 85 PSP pour Koudougou et 67 PSP pour la zone de Manga.

Madame Overton, a félicité tout un chacun pour le travail qui a été fait dans la zone de Koudougou et assurer qu’une réflexion va être menée pour la suite car le projet EFI a porté des fruits. « Nous avons une grande mobilisation, une grande force. On doit ensemble réfléchir sur comment continuer sans le Projet » a-t-elle ajouté. Elle a affirmé que cela est un souci partagé entre CRS, OCADES et PSP. Elle a clos en exprimant sa joie de voir qu’on peut compter sur les PSP et qu’ensemble c’est sûr que quelque chose de très intéressant pourrait être arrêté. Elle les a exhorté à mettre en place de nouveaux produits pour les membres des CECI. La rencontre a pris fin sur une note de remerciement de la Directrice Régionale.

Bayama/Maïga Jeannette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>