Le nouveau numéro de votre trimestriel d’information « Les Echos de l’OCADES » est disponible

Bonjour L’OCADES Caritas Burkina a le plaisir de partager avec vous le  nouveau numéro de son bulletin trimestriel d’information dénommé « Les Echos de l’OCADES » pour le mois de juin 2018. Vous y Lire la suite »

Journée de l’excellence scolaire dans la Kossi : L’Ocades Caritas a encore respecté la tradition

L’Ocades Caritas Nouna, comme à chaque fin d’année scolaire, a encore réuni les directeurs, les chefs de service et de circonscription, les encadreurs pédagogiques, les enseignants, les parents d’élèves, les élèves et Lire la suite »

Formation des membres des Équipes Paroissiales d’animation en communication et Techniques d’Animation de Groupe

Le mardi 26 juin 2018 a débuté la formation des membres des Équipes Paroissiales d’Animation (EPA) à Koudougou. Sont concernés la province ecclésiastique de Ouagadougou (Manga, Ouaga, Koudougou, Ouahigouya) et le diocèse Lire la suite »

114 000 000 de francs CFA injectés dans le Programme de Parrainage de l’OCADES Fada-mars 2017 à mars 2018

 « Créer un future d’espérance pour les enfants, leurs familles et leurs communautés en les aidant à développer leurs capacités à générer les ressources qui leurs permettront de lutter plus efficacement contre la Lire la suite »

Projet de Réhabilitation à Base Communautaire (RBC) des personnes handicapées de l’OCADES

  L’organisation catholique pour le développement et la Solidarité (OCADES) depuis des années au Burkina vient en aide aux personnes en situation de handicap à travers son programme de réhabilitation à base Lire la suite »

Visite du Directeur Provincial des Impôts du Boulkiemdé au Centre de Tri

a
 
Le jeudi 01er février 2018 a eu lieu au centre de Tri Toum Song Taaba (TST) une visite du Directeur Provincial des Impôts du Boulkiemdé.
Pierre François ROY, responsable du centre, a souhaité la bienvenue aux visiteurs avant de a2faire l’historique du centre de Tri et le fonctionnement proprement dit du centre. Le centre produit une centaine de catégories de balles. Une balle pèse 45 kilogrammes et peut comporter 200 articles. Le centre est réparti en ateliers : jupe, sport, t-shirt, …
 
A l’ouverture en 2003, le centre comptait 12 à 13 personnes dans un petit local et aujourd’hui, le centre enregistre 194 personnes salariées en Contrat à Durée Indéterminée et une trentaine de prestataires de services.
26 tonnes de vêtements sont triés par jour soit 05 containers par semaine. Les balles sont vendues à une cinquantaine de grossistes. Un magasin détaillant vend des balles de 10 à 15 kilogrammes aux commerçants moyens (une centaine environ). Le centre accompagne ses employés dans des formations socio professionnelles (santé et éducation) et soutient d’autres activités socio économiques.
aLe centre de Tri travaille en étroite collaboration avec Le Relais France et les organisations suivantes :
 L’ONG Wend-Puiré qui, a pour but, de faire de l’apiculture un outil économique au service du monde paysan à travers la formation, le suivi des apiculteurs, la création d’emplois et la vente de miel. Elle compte 70 employés et collabore avec 3500 apiculteurs sur le territoire national. Elle a des représentations à Bobo Dioulasso, Mangodara et Bagré. Il y a une mutualisation dans le fonctionnement du centre de Tri à travers le partage des locaux, des véhicules, le travail en commun.
 Le Groupement Long Néré composé de 07 femmes qui font de la teinture
 Grain d’or qui commercialise du riz local en collaboration avec des femmes de Niassan
Nouveaux meubles produit et vend des meubles.
Lors des échanges, le DP des Impôts a expliqué qu’étant le gestionnaire fiscal du dossier du centre de Tri, il était important pour lui de venir s’enquérir de la marche de cette structure et voir son fonctionnement. Une visite de la cantine et du magasin de vente en détail a mis fin à cette visite guidée et commentée du centre de Tri.
a1
Les personnes suivantes ont pris part prenant part à cette visite :
 Robert SOULAMA, Directeur Provincial des Impôts du Boulkiemdé,
 abbé Patrice, religieux Français,
 un ressortissant français vivant au Burkina depuis une dizaine d’années,
 Christiane Marie, Sœur hospitalière,
 Désiré Marie YAMEOGO, responsable de Wend-Puiré,
 Jeannette BAYAMA, chargée de Communication au SED Koudougou.
 
W. M. Jeannette BAYAMA/MAÏGA
Service Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>