SED Koudougou : Visite des grands séminaristes

Le lundi 23 juillet 2018 a eu lieu la visite de l’OCADES Caritas Koudougou par les grands séminaristes du diocèse en rencontre au Petit Séminaire Notre Dame d’Afrique. C’est en marge de Lire la suite »

Avis de recrutement SED Manga

AVIS DE RECRUTEMENT SECRETARIAT EXCECUTIF DIOCESAIN DE MANGA Le Secrétariat Exécutif de l’OCADES Manga, en partenariat avec l’ONG CBM Burkina,  dans le cadre d’un projet dénommé « cultiver l’inclusion : sécurité alimentaire Lire la suite »

Remise de matériel de saponification aux catéchistes du diocèse

Le mardi 18 juillet 2018 a eu lieu, dans la cour de l’OCADES Caritas Burkina à Koudougou, la cérémonie de remise de matériel de saponification aux catéchistes du diocèse. Ce matériel a Lire la suite »

Koudougou célèbre la Journée Internationale des détenus 2018

Chaque année le 18 juillet, jour de naissance de Nelson Mandela est commémoré la Journée Internationale des détenus. C’est en 2009 que l’Assemblée Générale des Nations Unies  a décidé de faire du Lire la suite »

Lutte contre les effets du changement climatique : l’Ocades lance un projet à Toma

L’Organisation catholique pour le développement et la solidarité (Ocades) a procédé, ce lundi 16 juillet 2018, au lancement du Projet d’appui aux initiatives locales d’adaptation aux effets néfastes du changement climatique (PACC) Lire la suite »

Projet KOM SAYA : Pour le renforcement de la résilience des ménages dans le domaine de la sécurité alimentaire de 10 villages des Diocèses de Dori, Kaya et Ouahigouya

Image4

Dans le cadre de l’amélioration de la sécurité alimentaire des populations vulnérables dans la Région du Centre Nord, l’OCADES Caritas Burkina, en partenariat avec Caritas Espagne, a initié un projet intitulé « Kom Saya». Conduit pour une période de deux ans, il couvre les domaines de l’agriculture, l’élevage, l’environnement, l’hydraulique, l’assainissement, l’énergie mécanique, etc. D’un coût total de 706 849 000 F CFA, ce projet entend contribuer à un meilleur accès des ménages vulnérables à une alimentation suffisante et saine par l’accroissement de leur résilience face aux effets de chocs et cycles climatiques sur l’agriculture, l’élevage et l’environnement.

Image4

Un an après le démarrage du projet, les résultats sont plus que satisfaisants :

  • 300 ménages vulnérables ont été formés sur les itinéraires techniques de production agricole et ont bénéficié également d’une dotation de 300 kits de semences améliorées ;
  • 50 ménages ont bénéficié de la technologie bio-digesteur ;
  • 200 ménages formés sur l’élevage naisseur de chèvres ont reçu un appui à la construction d’abris et une dotation en chèvres (4 par ménage, dont un mâle et 3 femelles) ;KOM SAYA_Présentation pr BEA
  • 500 enfants de 7 à 15 ans ont été formés à la plantation d’arbres et ont reçu chacun 3 plants soit 1500 plants au total ;
  • Formation et mise en place de 20 groupes de Communautés d’Epargne et de Crédit Interne (CECI) ;
  • 200 membres des 4 groupements féminins ont bénéficié d’un renforcement de capacité sur les Activités Génératrices de Revenus (AGR) telles que la production de savon, la transformation de produits forestiers non ligneux…;7 KOM SAYA_Présentation pr BEA
  • Les villages cibles du projet disposent de 06 nouveaux forages ;
  • Appui et redynamisation des Associations des Usagers de l’Eau (AUE) dans les 10 villages cibles du projet ;
  • 4 Communes rurales de la zone d’intervention du projet sont appuyées à l’exercice de la maîtrise d’ouvrage des points d’eau et des ouvrages d’assainissement.
  • Des protocoles de collaboration pour la mise en œuvre et le suivi de certaines activités du projet ont été signés avec notamment les services en charge de l’agriculture, l’élevage et l’environnement dans les 3 provinces.

Image3

Les Secrétariats  Exécutifs Diocésains (SED) sont les premiers responsables de la mise en œuvre des activités du projet. Une équipe projet composée d’un coordonnateur  de projet ; de trois chargés de projet ; six animateurs ; un chauffeur ; un comptable est chargée de l’exécution des activités au quotidien. Un comité de pilotage assure et veille à l’orientation stratégique des activités et à l’atteinte des résultats escomptés.

Emile Millogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>