L’OCADES Caritas à Zabré : Pour que le handicap ne soit plus un handicap

L’organisation catholique pour le développement et la Solidarité (OCADES Caritas Burkina) depuis des années au Burkina vient en aide aux personnes en situation de handicap à travers son programme de réhabilitation à Lire la suite »

Cathérine Sango, bénéficiaire de formation en activités génératrices de revenus de l’OCADES

A Bangou, village situé à une dizaine de kilomètres de Zabré, Cathérine Sango, handicapée moteur, sur un tricycle, est un exemple de femme battante et est admirée par sa communauté. Formée aux Lire la suite »

Tima Blandine et son mari Gondoroboué Jean-Baptiste, couple d’aveugles pour qui le handicap n’est pas une fatalité

A Tiébélé, village situé à environ 200 km de Ouagadougou, ce couple d’aveugles, Gondoroboué Jean-Baptiste et Tima Blandine, force l’admiration. Mariés malgré tout contre la volonté de la famille, ils sont expulsés Lire la suite »

Santé communautaire : L’ONG Catholic Relief Service offre des Scoreboards au ministère de la Santé

L’ONG Catholic Relief Services (CRS) et ses partenaires ont procédé, ce jeudi 7 juin 2018, à la remise officielle des scoreboards au système de santé nationale à Pilga, dans la commune rurale Lire la suite »

5 JUIN 2018-JOURNÉE NATIONALE DE PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT DE L’OCADES-

Combattons la pollution plastique! Disons non au plastique jetable! L’Organisation des Nations Unies, consciente que la protection de l’environnement est une question d’importance majeure qui affecte le bien-être des populations et le Lire la suite »

Projet EFI : Cérémonie d’au revoir aux superviseurs

4

Le vendredi 29 septembre 2017, a eu lieu au Secrétariat Exécutif Diocésain (SED) de l’OCADES Caritas Burkina à Koudougou, une cérémonie d’au revoir aux superviseurs du Projet EFI (Etendre la Finance Inclusive).

Une prière dite par le Secrétaire Exécutif Diocésain, l’abbé Alain Michel GUISSOU a introduite la rencontre. Le mot de bienvenue a été prononcé par le Secrétaire Exécutif Adjoint, monsieur T. Alphonse GANSONRE.

1Le programme de la soirée a été déroulé par monsieur Rodrigue SOUGUE, Data Manager  et maître de la présente cérémonie.

Le représentant des Présidents des réseaux, monsieur Pierre SEDEGO en prenant la parole a dit à l’assistance qu’ils continuent le travail  sur le terrain et souhaitent avoir toujours l’appui et l’encadrement du SED. Il a exprimé leur perpétuelle reconnaissance à l’OCADES pour tout ce que le Projet EFI a été et est pour eux et les communautés.

Le représentant de l’équipe Projet, monsieur Edouard KAMBIRE, a traduit leurs sentiments de joie et de tristesse. Un sentiment de joie car ils ont obtenu de bons résultats et les populations sont heureuses. La tristesse quand à elle se justifie par le départ des superviseurs. Il a lancé un SOS aux premiers responsables de l’OCADES en leur demandant de penser à eux dans leur collaboration et de les accompagner par la prière.

2Après ces différentes interventions, la parole a été donnée à l’assistance. Le superviseur Abel OUEDRAOGO dans son  intervention à regretter l’absence de tout le personnel car c’était l’occasion de leur dire au revoir et de les remercier pour la bonne collaboration. Il a poursuivi en disant que dans sa zone, c’est-à-dire le Sud-ouest, ils ont réussi dans leur lutte contre la pauvreté et ils en sont fiers. Il a conclu en remerciant l’OCADES de leur avoir permis de servir leur pays.

L’abbé Alain Michel GUISSOU a pris la parole pour transmettre les salutations de Monseigneur, en mission en Allemagne, qui est de tout cœur avec toute l’équipe. Il a transmis ses félicitations en ces termes « c’est toujours avec admiration que je regarde l’œuvre que vous avez accompli ». L’abbé a présenté ses excuses au nom de l’OCADES car dit-il aucune œuvre humaine n’est parfaite. Il n’ignore pas que leur gestion de la ressource humaine a connu des manquements. 4

Il a poursuivi pour féliciter l’équipe pour le travail abattu. « Nous avons rempli notre contrat, nous avons fait de la méthodologie SILC notre outil » a –t-il affirmé. Nous étions sceptiques au départ, mais aujourd’hui, nous sommes fiers car l’impact des acquis du projet EFI est visible dans nos communautés. Il a rassuré les superviseurs en disant que le bienfait n’est jamais perdu. Il a renchéri en disant : « La bénédiction de Dieu vous poursuivra tout au long de votre vie pour l’œuvre EFI. Pour la dignité rendue et les bienfaits, Dieu ne manquera pas de vous assister pour votre épanouissement ».

Il a renouvelé la reconnaissance de l’OCADES à l’équipe pour avoir accepté ce projet. Le SED a aussi exprimé le besoin de rester ensemble et de s’accompagner. S’adressant aux Prestataires de Service Privé (PSP), il a dit : « vous êtes les références de cette méthodologie (SILC), que le Seigneur vous bénisse et que nous puissions être proches !».

3

Un repas fraternel et une remise de cadeaux des superviseurs au SED ont marqué la fin de la cérémonie d’au revoir aux superviseurs du Projet EFI.

M. Jeannette BAYAMA/MAÏGA
Service Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>