Projet PRCASA : visite de quelques réalisations par les autorités

Le mardi 15 mai 2018, les autorités locales de Dassa et les services techniques de l’agriculture et de l’environnement, ont visité quelques réalisations du Projet de Renforcement des Capacités pour la Sécurité Lire la suite »

Le centre de rééducation des handicapés ‘’YIK N KENE’’ de l’OCADES Koudougou a reçu la visite de la Secrétaire d’État du Ministère de la Femme, de la Solidarité Nationale et de la Famille

Dans le cadre de la tenue du forum régional des personnes handicapées, la Secrétaire d’État auprès du Ministre de la Femme, de la Solidarité Nationale et de la Famille, chargée des affaires Lire la suite »

Avis de recrutement du Secrétariat Exécutif Diocésain (SED) de l’OCADES Kaya

05 Postes à pourvoir: 1 Chauffeur, 1 Opticien, 1 Gérant de pharmacie, 1 Caissier et 1 Secrétaire comptable. 01 Chauffeur Nombre de poste 01 Lieu d’affectation Kaya (Burkina Faso) Structure recruteur Le Lire la suite »

Avis de Recrutement SED Dédougou: La Direction Régionale de l’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE) de la Boucle du Mouhoun recrute pour le compte de l’OCADES Caritas Dédougou un (e) Chargé (e) de projet, un (e) Animateur (trice) et un (e) Secrétaire comptable

  Le Directeur Régional de l’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE) de la Boucle du Mouhoun recherche pour le compte de l’OCADES Caritas Burkina/Dédougou des candidats répondant aux conditions suivantes : Premièrement :Des candidats pour Lire la suite »

AVIS DE RECRUTEMENT COMPLÉMENTAIRE D’AGENT DE SÉCURITÉ

  Intitulé du poste : Agent de sécurité (H) Nombre de poste à pouvoir : 01 Supérieur hiérarchique : Le Secrétaire Général Supérieur hiérarchique direct : Directeur Administratif & Financier (DAF) Lieu d’affectation : Ouagadougou Site de Lire la suite »

Light for the World : 178 millions mobilisés pour l’autonomisation économique de 200 personnes handicapées et femmes vulnérables du Koulpélogo

DSC_6560

Le 10 avril 2018, la Mairie de Ouargaye, a accueilli l’atelier de lancement officiel du projet pilote « Activités de subsistance inclusives pour les femmes vulnérables et personnes handicapées dans la province du Koulpélogo » sous le haut patronage de Madame la Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Femme, de la Solidarité Nationale et de la Famille, chargée des affaires sociales, des personnes vivant avec un handicap et de la lutte contre l’exclusion.  Ce projet conduit par Light for the World international au Burkina Faso avec l’appui technique de Trickle Up a pour objectif de soutenir l’autonomisation financière de 200 personnes vulnérables et femmes handicapées de 4 communes de la province du Koulpélogo. Le Secrétariat Exécutif Diocésain (SED) de l’OCADES Caritas Burkina de Tenkodogo est porteur de projet et opérateur de mise en œuvre.

DSC_6560

Au Burkina Faso, 66% des personnes handicapées n’ont aucun niveau d’éducation et 76,8% sont au chômage dû au manque de ressources économiques et d’appui des communautés, les maintenant ainsi dans une sorte de pauvreté structurelle. Light For the World, l’une des organisations qui promeut l’approche Réhabilitation à Base Communautaire (RBC), et l’organisation Trickle Up-AO ont initié un projet pilote dénommé « Activités de subsistance inclusives pour les femmes vulnérables et personnes handicapées dans la province du Koulpélogo ». Le lancement du projet a été fait le mardi 10 avril dans la salle de réunion de la mairie de Ouargaye en présence, des autorités politiques, administratives et coutumières et surtout des organisations des personnes handicapées et personnes vulnérables venus de Ouargaye, Garango, Tenkodogo, Koulpélogo et Ouagadougou.

DSC_6516

Placé sous le haut patronage de madame la secrétaire d’état auprès du Ministère de la femme, de la solidarité nationale et de la famille, chargée des affaires sociales, des personnes vivant avec un handicap et la lutte contre l’exclusion, l’atelier a débuté avec une série d’allocutions. Le Maire de Ouargaye dans son intervention  a tout d’abord souhaité la bienvenue à tous les participants et témoigner de sa reconnaissance et sa joie de voir sa population bénéficiée d’un tel projet qui va apporter une plus-value surtout pour les personnes vulnérables. Mme la secrétaire d’Etat a félicité les trois organisations pour la mise en œuvre de ce projet qui a pour objectif de rendre autonome près de 200 personnes handicapées et vulnérables. Pour la réussite dudit projet, Yvette Dembélé a demandé la pleine participation et l’implication des familles, des personnes handicapées elles-mêmes et de leurs communautés. Elle a saisi l’opportunité pour interpeller les futurs bénéficiaires et leurs communautés à s’approprier tout en respectant les règles établies.  

DSC_6540

A la fin des discours, trois présentations ont été respectivement faites par Light for the Word, l’OCADES Caritas Burkina et Trickle UP. De la première présentation, il ressort que le projet couvre quatre (04) communes et durera trois ans (03). Le budget global est de 178 159 800 FCFA dont un montant de 100 000 FCFA alloué à chaque bénéficiaire.  Avec cette somme, chaque bénéficiaire va développer au moins deux activités génératrices de revenus qui leur permettront de sortir de leur situation de  pauvreté. Une partie de cette somme servira à la consommation. Selon Etienne BAGRE, représentant national adjoint de Light for the World Burkina, les activités phares du projet sont les formations, l’encadrement à l’éducation financière et apprentissage des métiers spécifiques, les subventions et le suivi accompagnement des bénéficiaires.

DSC_6555

L’OCADES Caritas Tenkodogo  en tant que partenaire de mise en œuvre contribuera à l’identification des femmes vulnérables et personnes handicapées, avec l’accompagnement de Trickle Up, et assura le suivi sur le terrain afin que les bénéficiaires de la subvention puissent avoir un plan solide d’investissement qui les permettra de sortir de leur situation de pauvreté à la fin du projet. L’originalité de ce projet réside dans le mode de sélection des bénéficiaires qui est participatif car ce sont les communautés elles-mêmes qui définiront les critères de sélections des personnes vulnérables.

Le projet sera conduit selon l’approche de la graduation qui est conçue pour « s’adapter aux ménages et individus extrêmement pauvres et particulièrement vulnérables en milieu rural tout en permettant aux bénéficiaires de sortir de l’extrême pauvreté de manière durable et dans une échéance de temps réduite » a expliqué Yerefo MALLE, le Responsable de Trickle Up. Les résultats de cette approche ont démontré qu’après 18 à 36 mois, entre 75% et 98% des bénéficiaires ont atteints les critères de graduation fixés au départ du programme.


Light for the World est une organisation internationale de développement spécialisée dans le domaine du handicap. Elle couvre environ 180 programmes dans 20 pays à travers le monde. Présente au Burkina depuis 2009, elle intervient spécifiquement dans les domaines de la santé oculaire, l’éducation inclusive, la réadaptation à base communautaire et moyens de subsistance des personnes handicapées, le développement inclusif et de droits des personnes handicapées, etc.
L’ONG Trickle Up a été créée en 1979. Pour accomplir sa mission, Trickle Up canalise le pouvoir inexploité des femmes, des personnes handicapées et d’autres populations marginalisées pour améliorer leur bien-être personnel et le bien-être de leurs familles. Trickle Up a trois bureaux régionaux en Afrique de l’Ouest (Burkina Faso), Amérique Centrale (Guatemala et Nicaragua) et en Asie (Inde).
L’Organisation Catholique pour le Développement et la Solidarité (OCADES Caritas Burkina) a été créée en 1998. Elle intervient sur tout le territoire burkinabè à travers les 15 diocèses. Elle a pour objectifs de Promouvoir le développement humain intégral de toute personne humaine et de toutes les communautés ; Faire rayonner la charité chrétienne à travers la solidarité et le partage ; et Promouvoir une prise en charge responsable des institutions, des initiatives  et œuvres de promotion humaine par les baptisés et les personnes de bonne volonté. Les publics cibles de l’OCADES Caritas Burkina sont les personnes les plus démunies et les plus défavorisées  (femmes, les enfants, les malades, les handicapés, etc.) sans distinction de sexe, race, religion, ethnie…

Béatrice Kaboré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>