Projet de Réhabilitation à Base Communautaire (RBC) des personnes handicapées de l’OCADES

  L’organisation catholique pour le développement et la Solidarité (OCADES) depuis des années au Burkina vient en aide aux personnes en situation de handicap à travers son programme de réhabilitation à base Lire la suite »

Burkina : « Ils ont le droit de vivre comme des personnes qui vivent sans handicap »

Manga est l’une des localités dans le Centre-sud du Burkina à accueillir le projet de Réhabilitation à Base Communautaire (RBC) de l’Organisation Catholique de Développement et de solidarité, (OCADES Caritas Burkina).  Il Lire la suite »

L’OCADES Caritas à Zabré : Pour que le handicap ne soit plus un handicap

L’organisation catholique pour le développement et la Solidarité (OCADES Caritas Burkina) depuis des années au Burkina vient en aide aux personnes en situation de handicap à travers son programme de réhabilitation à Lire la suite »

Cathérine Sango, bénéficiaire de formation en activités génératrices de revenus de l’OCADES

A Bangou, village situé à une dizaine de kilomètres de Zabré, Cathérine Sango, handicapée moteur, sur un tricycle, est un exemple de femme battante et est admirée par sa communauté. Formée aux Lire la suite »

Tima Blandine et son mari Gondoroboué Jean-Baptiste, couple d’aveugles pour qui le handicap n’est pas une fatalité

A Tiébélé, village situé à environ 200 km de Ouagadougou, ce couple d’aveugles, Gondoroboué Jean-Baptiste et Tima Blandine, force l’admiration. Mariés malgré tout contre la volonté de la famille, ils sont expulsés Lire la suite »

Le Partenariat de l’Association Kontacts avec l’Organisation Catholique pour le Développement et la Solidarité-OCADES Caritas Burkina-

Elephantiasis1

C’est avec un grand plaisir que nous retrouvons l’Abbé Adelphe ROUAMBA, la Sœur Adeline, Ambroise, notre fidèle infirmier, et toute l’équipe qui nous accompagne depuis maintenant plus de 2ans.
Comme d’habitude la Sœur nous a préparé un planning journalier avec le nom des villages et des patients que nous devons voir ou revoir ; Ambroise a pris contact avec eux et les rendez vous sont fixés à l’avance. Un gain de temps énorme …plus besoin de les attendre sans savoir s’ils viendront ! Nous sillonnons la région dans le véhicule mis à disposition avec notre chauffeur habituel.

Elephantiasis1La plus part des villages n’ont pas de médecin, et profitent de notre passage pour présenter des pathologies diverses et variées, comme ce jeune garçon de 11 ans atteint d’insuffisance rénale que nous avons tenté d’hospitaliser en urgence, mais nous nous sommes heurtés aux coutumes et à la culture si différentes des nôtres !!! Beaucoup de plaies, d’ulcères, que nous traitons avec le peu de matériel que nous avons. La compression médicale étant souvent la base du traitement. Bien sûre officiellement nous sommes là pour les malades atteints d’éléphantiasis mais ils ne représentent qu’une petite partie de notre activité…

Elephantiasis2C’est donc une semaine comme toutes celles que nous avons déjà vécu, pleine de nouveaux contacts, de nouveaux patients, de belles rencontres, et c’est chaque fois une grande joie de revoir nos anciens patients heureux que l’on ne les ait pas oubliés !!!
Pour que nous puissions continuer, nous avons besoin de vous, de vos encouragements, de votre soutien financier …Nous comptons sur vous comme la population compte sur nous…


André, Elisabeth et Thierry

Allez lire toutes les « news letters » sur notre site Google : association Kontacts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>