Blowjob

SED DORI: avis de recrutement d’01 Chargé de projet

Poste à pourvoir Chargé de projet Nombre de poste 01 Lieu d’affectation Dori (Burkina Faso) Structure recruteur l’OCADES CARITAS BURKINA/Secrétariat Exécutif Diocésain de Dori Structure Bénéficiaire l’OCADES Caritas Burkina/Secrétariat Exécutif Diocésain de Lire la suite »

SED Dori: Recrutement d’01 Technicien supérieur d’agriculture

Poste à pourvoir Technicien supérieur d’agriculture Nombre de poste 01 Lieu d’affectation Région du Sahel Structure recruteur l’OCADES CARITAS BURKINA/Secrétariat Exécutif Diocésain d Structure Bénéficiaire l’OCADES Caritas Burkina/Secrétariat Exécutif Diocésain d Secteur Lire la suite »

12ème Cadre Technique de Concertation de l’OCADES Caritas Burkina

Du 22 au 24 novembre 2017 a eu lieu dans la salle polyvalente du Centre des Filles de cœur de Marie à Gaoua, la douzième session du Cadre Technique de Concertation de Lire la suite »

Avis de Recrutement de Consultant pour le Projet SOLI-SAN SED Dori

SOLI-SAN Document du projet_traduction finale Copie de 04b)_Cadre__logique_amendement_20170301 Format_Feedback_Matrix_to_Report Annexe 1 Justification amendement 20170117Critères d’exclusion Annexe Questionnaires       Lire la suite »

Journée intergénérationnelle à Koudougou

Sous le parrainage de Monseigneur Joachin OUEDRAOGO, Evêque du Diocèse de Koudougou, l’aumônerie de la jeunesse en collaboration avec l’OCADES Caritas Burkina a organisé la Journée Intergénérationnelle le dimanche 19 novembre 2017 Lire la suite »

Le navire OCADES Caritas Burkina change de capitaine

ss

Le lundi 30 octobre 2017  a eu lieu dans la salle de conférence du Centre DHI à Ouagadougou, la passation de service entre le Secrétaire Général sortant, abbé Isidore OUEDRAOGO et le nouveau, Abbé Constantin SERE.

sDans son mot, le porte parole du personnel, monsieur Alphonse HEBIE, a, au nom de ses collègues, salué le travail abattu par l‘abbé Isidore OUEDRAOGO au cours des dizaines d’années passées. Il a reconnu en lui les qualités d’un bon patron qui, a su gérer les différences en écoutant avec humilité avant de décider. Comme résultats engrangés, il a cité entre autres :

  • L’élaboration du plan de financement ;
  • La construction et mise en location de boutiques ;
  • Le centre DHI ;
  • La chapelle ;
  • L’aménagement du siège ;
  • L’acquisition d’un terrain à Koubri ;
  • La retraite annuel du personnel.

D’où la satisfaction de l’ensemble du personnel. Monsieur HEBIE a insisté pour dire qu’ils n’hésiteront pas à lui faire appel pour ses sages conseils. Il a ensuite souhaité la bienvenue à l’abbé Constantin SERE, qui connait déjà la maison, d’où une certaine assurance pour eux.

L’abbé Arsène PALM, représentant des SED, a affirmé que le SG sorti demeure un modèle à imiter pour tout le réseau et qui laisse une base de données de partenaires prêts à intervenir pour le développement du pays. Il a rendu un vibrant hommage à toute l’équipe pour les résultats atteints. Il reconnaît que tout n’a pas été rose car nous n’avons pas la même place et la même vision. L’essentiel, ce sont les résultats physiques et financiers. Il a conclu en remerciant le père Isidore pour sa ténacité, sa simplicité et le travail accompli. A l’endroit du nouveau SG, l’abbé PALM l’a rassuré de leur disponibilité à l’accompagner dans sa nouvelle mission.

ssLa signature des documents de passation de service s’en est suivie avant la prise de parole du SG sortant.  Père Isidore a, au cours de son mandat, connu 45 secrétaires exécutifs diocésains, 45 personnalités, 45 personnes atypiques, 45 experts. D’où son exclamation : « qu’il a été beau le sacerdoce partagé ! ». Il a tenu a rappelé que c’est l’abbé Mukassa SOME qui a été le premier responsable et qu’il s’est efforcé à lui ressembler.

sqdL’OCADES a grandi et on peut noter le  Secrétariat Général, le centre DHI, l’école de cuisine (CPFC), GRAINE Sarl. Le père Isidore a remercié très sincèrement Monseigneur Paul OUEDRAOGO qui, dit-il a toujours été à ses côtés. Il affirme avoir été un instrument de Dieu dans son travail. Il a aussi remercié ses collaborateurs et les partenaires. Il a reconnu que le représentant résidant de CRS, monsieur BANGRE, a restitué CRS à l‘Eglise. Il a noté la présence de la DG Coop et  de Lift for the World qui a rejoint le réseau de la conférence épiscopale. Comme bilan, le père Isidore note que :

  • neuf (09) milliards de francs CFA ont été injecté dans les 15 diocèses de 2008 à 2017 ;
  • le centre DHI est un centre de référence pour la formation de la Caritas en Afrique et il souhaite que ce dernier puisse couvrir 80% des salaires du personnel ;
  • le Centre Professionnel de Formation en cuisine entre dans la logique d’accompagner les jeunes vers l’employabilité et l’auto prise en charge.

Il a noté que bientôt une boulangerie écologique et économique sera ouverte afin de valoriser nos céréales locales. Il reconnaît que le travail s’est multiplié mais reconnaît que l’abbé Constantin SERE est l’homme de la situation car le choix des évêques est un choix guidé par l’esprit saint. Il a poursuivi en  demandant à Dieu  d’être toujours dans le cœur de son remplaçant afin qu’il puisse aller de l’avant, aux SED de collaborer franchement avec le nouveau SG. Père Isidore a clos ses propos en remerciant les évêques, en demandant pardon pour ses manquements et en offrant son pardon.

Dans son allocution, l’abbé Constantin SERE, nouveau Secrétaire Général a, atout d’abord dit, que sa nomination est une manifestation de la miséricorde divine en son endroit et aussi une miséricorde des évêques.  Il leur a remercié de la confiance et espère en la sollicitude de Dieu pour assurer au mieux sa mission. A l’endroit, des partenaires, il a souhaité que la collaboration soit renforcée pour d’autres succès.

A l’endroit du père Isidore, il a dit ceci : « tu le passes le flambeau, l’OCADES a engrangé beaucoup de succès tels que le plan associatif, les procédures administratives et comptables pour le réseau,…le DHI qui nous abrite parle de lui-même ; merci de m’avoir laissé de si beaux acquis. L’adage dit que c’est en montant sur l’épaule des anciens que l’on voit loin. Je m’emploierai à faire progresser le réseau au large ».

Aux Secrétaires Exécutifs Diocésains (SED) et aux Secrétaires Exécutifs Adjoints (SEA) il a demandé qu’ils travaillent pour la communion et la complémentarité dans le réseau, que les plus forts épaulent les plus faibles et a souhaité une meilleure communication dans leur action. Pour terminer, il a reconnu que seul il ne peut rien et a demandé l’entier dévouement de ses collaborateurs pour qu’ensemble ils mettent l’homme debout pour le bonheur de tous.

sqL’échange des documents de passation est intervenu avant la prise de parole du Président de la Conférence Episcopale Burkina Niger (CEBN), Monseigneur Paul OUEDRAOGO.  Ses premiers mots ont été des remerciements à l’endroit du père Isidore pour avoir inculqué une stabilité au niveau du siège de l’OCADES et qui a fait aboutir le combat de l’abbé Mukassa SOME qui a lutté pour que l’OCADES naisse et soit accepté par ceux même qui n’en voulaient pas. Monseigneur a été catégorique : « Nous n’avons pas besoin de permission de qui que ce soit pour dire ce que nous voulons pour notre Eglise Famille de Dieu ». Aujourd’hui, affirme-t-il nous ne regrettons pas d’avoir fait confiance à Isidore OUEDRAOGO car il a compris ce qu’est la délégation de pouvoir. Père Isidore a permis à l’OCADES d’être un partenaire apprécié par l’Etat, un partenaire au développement avec une expérience enrichissante dans sa collaboration avec CRS qui permet à l’Eglise de vivre au mieux sa pastorale. Monseigneur a remercié tous ceux qui oeuvrent, qui ont œuvré à l’OCADES et qui sont partis. A l’endroit de l’abbé Constantin SERE, ce sont des mots de bienvenue et l’assurance de leur confiance au Saint Esprit pour le guider. Il a dit précisément : « tu es le troisième Secrétaire Général, tu trouves un bâtiment bien construit, il te faut l’embellir, bon courage et que le Seigneur t’accompagne ! ».

dsLa dernière intervention a été celle du Président de l’OCADES Caritas Burkina, Monseigneur Justin KIENTEGA. Il a, de prime à bord, affirmé que nous sommes là pour magnifier le Seigneur. Tout ce que vous faites, faites le de bon cœur et pour le Seigneur, a-t-il ajouté. Pour Monseigneur KIENTEGA, l’exercice de la charité n’est pas optionnel, c’est un devoir de tout baptisé. A l’endroit du père Isidore, il a dit : « en 12 ans moins deux mois, vous avez servi le Christ avec votre bâton de pèlerin ; votre semence est tombée dans la bonne terre et les épis sont pleins de bons grains. Merci au Seigneur et merci à vous ! C’est un motif d’action de grâces et fierté ! Félicitations pour l’œuvre accomplie ! ».

Au nouveau Secrétaire, il s’est adressé en ces mots : « cher Constantin, grande est notre joie de vous accueillir dans une maison que vous connaissez, si de nombreux acquis sont là, d’immenses défis restent :

  • les réponses aux urgences et crises humanitaires sans tendre la main à l’extérieur ;
  • la diversification des partenaires et la mobilisation des ressources ;
  • la consolidation des actions et projets DHI.
  • le projet associatif.

Nous sommes convaincus que ces défis seront relevés avec l‘aide de Dieu, de vos collaborateurs, du réseau et des partenaires. Il a expressément demandé à ces derniers de soutenir l’abbé Constantin pour la bonne marche de l’OCADES. N’oublie pas ton rôle qui est de servir en prêtre et de vivre en prêtre. Sur ce, il a déclaré l’abbé Constantin officiellement installé dans sa nouvelle fonction de Secrétaire Général de l’OCADES Caritas Burkina en lui souhaitant un ministère fécond et du courage.

ddAprès la cérémonie de passation a eu lieu la célébration eucharistique. Il ressort de l’homélie que notre rôle de chrétiens est de « redresser les personnes démunies, leur redonner la dignité afin qu’elles puissent contribuer à l’œuvre commune ». Nous devons donc prier Dieu afin qu’il nous accorde l’esprit de discernement pour les personnes courbées, reconnaître ceux qui sont dans le besoin et leur apporter la parole et le geste, c’est à dire donner pour mettre l’homme debout en posture du Ressuscité.

aaaadf ff

Une soirée récréative s’en est suivie au cours de laquelle une remise de cadeaux, un repas et une animation de la chorale ont eu lieu.

Jeannette BAYAMA/MAÏGA
Service Communication

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>