Projet de Réhabilitation à Base Communautaire (RBC) des personnes handicapées de l’OCADES

  L’organisation catholique pour le développement et la Solidarité (OCADES) depuis des années au Burkina vient en aide aux personnes en situation de handicap à travers son programme de réhabilitation à base Lire la suite »

Burkina : « Ils ont le droit de vivre comme des personnes qui vivent sans handicap »

Manga est l’une des localités dans le Centre-sud du Burkina à accueillir le projet de Réhabilitation à Base Communautaire (RBC) de l’Organisation Catholique de Développement et de solidarité, (OCADES Caritas Burkina).  Il Lire la suite »

L’OCADES Caritas à Zabré : Pour que le handicap ne soit plus un handicap

L’organisation catholique pour le développement et la Solidarité (OCADES Caritas Burkina) depuis des années au Burkina vient en aide aux personnes en situation de handicap à travers son programme de réhabilitation à Lire la suite »

Cathérine Sango, bénéficiaire de formation en activités génératrices de revenus de l’OCADES

A Bangou, village situé à une dizaine de kilomètres de Zabré, Cathérine Sango, handicapée moteur, sur un tricycle, est un exemple de femme battante et est admirée par sa communauté. Formée aux Lire la suite »

Tima Blandine et son mari Gondoroboué Jean-Baptiste, couple d’aveugles pour qui le handicap n’est pas une fatalité

A Tiébélé, village situé à environ 200 km de Ouagadougou, ce couple d’aveugles, Gondoroboué Jean-Baptiste et Tima Blandine, force l’admiration. Mariés malgré tout contre la volonté de la famille, ils sont expulsés Lire la suite »

Clôture du Projet de lutte contre les maladies infectieuses

DSC_0246

Le mardi 31 octobre 2017 a eu lieu au sein du centre médical Paul VI à Ouagadougou, la cérémonie de clôture du « Projet contribution au renforcement des capacités des structures sanitaires et scolaires dans la lutte contre les maladies infectieuses ».  

En rappel, le Projet a intervenu dans les 15 diocèses du Burkina Faso au profit de 23 structures sanitaires et de 70 structures scolaires.

nn1La cérémonie a débuté par une prière. Dans son mot de bienvenue, le Directeur de CMA Paul IV a relevé que l’évènement présent rend hommage à l’OCADES qui a choisi ce centre de santé comme bénéficiaire du Projet de lutte contre les maladies infectieuses. Il a noté que la santé fait partie de prérogatives de l’OCADES et que sans elle, il n’y a pas de développement possible. Pour lui, c’est un réel plaisir de réceptionner les dons de l’OCADES à l’endroit du CMA Paul VI : des kits Ebola, de l’eau de javel d’une valeur de 4 millions, un incinérateur d’une valeur de 8 millions. Cela traduit la volonté de l’OCADES à accompagner le centre médical dans son plan d’action. Paul IV est une référence pour l’arrondissement de Sig-Nonghin. L’incinérateur va permettre une meilleure gestion des déchets biomédicaux et la réduction des risques biomédicaux.  Il a poursuivi ses propos en rendant  encore hommage à l’OCADES Caritas Burkina pour les efforts fournis dans l’amélioration de la santé des populations. Pour clore, il a fait un plaidoyer pour l’augmentation du budget pour la santé car dit-il le chantier reste vaste et les besoins énormes pour soulager nos populations.

nn2Le Secrétaire Général Adjoint, monsieur Simon GNIMINOU a présenté les résultats atteints par le projet. Il a rappelé que le projet a couvert trente (30) mois de réalisation et on peut noter  que:

– Un budget de 1 500 000 euros soit 983 935 500 F CFA ont été mobilisés auprès de Misereor et Kindermission,

– Dans le domaine de la réalisation en points d’eau fonctionnels:

  • 13 forages neufs réalisés,
  • 05 forages réhabilités,
  • 03 châteaux d’eau neufs,
  • 20 adductions d’eau réalisées.

– En équipements d’hygiène et d’assainissement:

  • 35 blocs de latrines construits,
  • 708 dispositifs de lave-mains mobiles,
  • 93 kits de fabrication de savon liquide,
  • 23 kits de fabrication d’eau de javel,
  • 296 distributeurs de savon liquide,
  • 70 bassins pour incinérer les déchets dans les écoles,
  • 13 incinérateurs de déchets biomédicaux dans les structures de santé,
  • La dotation en kits de médicament d’urgence (d’une valeur de 03 millions),
  • La dotation en kit de matériel médico technique,
  • L’acquisition d’une ambulance.

– Pour la promotion de l’hygiène et de l’assainissement:

  • Des sessions de renforcement des capacités sur l’hygiène hospitalière et sur la gestion des incinérateurs,
  • La fabrication d’eau de javel au profit de 166 enseignants, 131 mères éducatrices, 43 responsables de structures de santé et 36 agents de santé,
  • Des activités de sensibilisation.

Le SGA a terminé son intervention en remerciant tous les acteurs pour leur synergie d’action.

nn3Le Président de l’OCADES Caritas Burkina, Monseigneur Justin KIENTEGA, a, dans son allocution, rendu gloire à Dieu pour son Esprit Saint. Il pense que l’OCADES a fait œuvre utile en soulageant les populations vulnérables. Les populations, dit-il, savent désormais comment éviter les maladies infectieuses. Monseigneur a poursuivi en remerciant l’équipe du Secrétariat Général, l’équipe du Projet, les Secrétariats Exécutifs Diocésains, le secrétariat national de l’Enseignement Catholique, l’Association des Structures de Santé Privée Catholiques, le comité de pilotage et le Ministère de la Santé pour l’atteinte des résultats engrangés. Un merci particulier a été adressé aux différents partenaires MISEREOR et Kindermission.

nn4Une remise de prix aux meilleures structures scolaires et sanitaires s’en est suivie. La meilleure structure sanitaire est le Centre Médical de Sabou.

nn5Les meilleures structures primées sont :

  • Meilleure structure sanitaire au niveau national :  Centre Médical de Sabou 
  • Meilleures structures scolaires:

- Province ecclésiastique de Ouagadougou :Charles Foyer de Fara

- Province ecclésiastique de Koupéla :Saint Michel de Manni

- Province ecclésiastique de Bobo Dioulasso : Notre Dame de l’Annonciation de Desso.

Après la remise des prix, Monseigneur a procédé à la coupure du ruban de l’incinérateur « Wambzanga » et les invités ont pu visiter le local de production d’eau de javel. Une collation est venue mettre fin à cette cérémonie de clôture du Projet « Contribution au renforcement des capacités des structures sanitaires et scolaires dans la lutte contre les maladies infectieuses ».

nn6

Jeannette BAYAMA/MAÏGA
Service Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>