Blowjob

Projet d’embouche bovine pour contribuer à la résilience de 10 femmes chefs de ménages vulnérables à l’insécurité alimentaire de la paroisse de Dablo

Le « projet d’embouche bovine pour contribuer à la résilience de 10 femmes chefs de ménages vulnérables à l’insécurité alimentaire de la paroisse de Dablo » fait partie des 11 microprojets financés par l’Ecole Lire la suite »

OCADES Caritas Burkina: SED Ouahigouya recrute 01 Contrôleur de travaux de contructions de latrines et de réalisation de forages niveau BEP ou CAP Génie civil

Dans le cadre de la mise en œuvre de cette deuxième phase du projet KOM YILMA, le Secrétariat Exécutif Diocésain de Ouahigouya/ OCADES CARITAS BURKINA, souhaite recevoir des dossiers de candidature pour Lire la suite »

OCADES Caritas Burkina: SED Ouahigouya recrute 01 Contrôleur de travaux de réalisation de forages et de construction de latrines niveau BTS génie rural, forage, hydrogéologie

Dans le cadre de la mise en œuvre de la deuxième phase du projet KOM YILMA, le Secrétariat Exécutif Diocésain de Ouahigouya/ OCADES CARITAS BURKINA, souhaite recevoir des dossiers de candidature pour Lire la suite »

OCADES Caritas Burkina: SED KAYA recrute 05 Contrôleurs de travaux de construction de latrines et de réalisation de forages niveau BEP

Poste à pourvoir Contrôleurs de travaux de construction de latrines et de réalisation de forages Nombre de poste 05 Lieu d’affectation Province du Sanmatenga Structure recruteur Le Secrétariat Exécutif de l’OCADES Kaya/Caritas Lire la suite »

Caritas Africa outille ses membres à mieux réponde aux situations d’urgence

La famille Caritas Africa

De plus en plus, on assiste à la recrudescence des catastrophes et des urgences en Afrique. Au regard de leur caractère sensible, leur gestion nécessite un savoir-faire et un savoir être. L’analyse des réponses apportées par les CARITAS africaines dans les situations d’urgence laisse percevoir que les réponses apportées peuvent être améliorées notamment au niveau des mécanismes de prévention, de gestion, d’évaluation, de la qualification des ressources humaines et surtout la mise en évidence de l’identité de Caritas en tant qu’organisation ecclésiale dans la gestion des urgences.

Ce sont autant de raisons qui ont motivé Caritas Africa (CA) a organisé une session de formation sur la préparation et la réponse aux urgences et sur l’utilisation des outils de Caritas Internationalis. Cet atelier qui a eu lieu du 3 au 8 juillet 2017 à  NSA Hôtel de Grand Bassam en Côte d’Ivoire, a regroupé une trentaine de participants venus des Caritas du Bénin, du Burkina Faso, du Burundi, du Cap Vert, de la Centrafrique, du Congo Démocratique, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée-Conakry, de Haïti, du Mali, du Niger, du Sénégal, du Tchad, du Togo et de CAFOD (Catholic Fund for Overseas Development)/ République Démocratique du Congo.

La famille Caritas Africa

La formation  organisée par Caritas Africa qui regroupe 46 Caritas nationales d’Afrique, a été facilitée par John Aloysius et Alessandra Arcidiacono de Caritas Internationalis (CI). Elle a connu la présence de Albert MASHIKA, Coordonnateur Régional de Caritas Africa.

Au cours des différentes sessions, les participants ont fait une autopsie de leurs propres pratiques en termes de réponses apportées dans leurs pays respectifs lors de situations d’urgence. Ils ont également réfléchis sur le modèle de réponse aux urgences en Afrique, le positionnement de CARITAS en tant que service d’Eglise, la mobilisation des ressources internes et le lien entre urgence et développement ente autres.

Autre élément d’importance abordé a été la coordination de la réponse des urgences. Alessandra Arcidiacono a présenté le cadre stratégique de (CI) 2015-2019 lancé en 2007 et révisé en 2011 et qui vise à réduire l’impact des crises humanitaires à travers le renforcement de la préparation et de la réponse aux catastrophes. La boîte à outils de Caritas Internationalis (CI) fournit également un ensemble de ressources que les membres de CI pourraient utiliser pour préparer une intervention d’urgence conformément aux lignes directrices de CI. Il décrit en outre les principes, les structures et les mécanismes d’une intervention d’urgence de Caritas.

Les participants ont pu s’approprier la boîte à outils de CI  notamment l’identification des risques, l’auto-évaluation de la capacité de réponse à l’urgence, le processus de lancement et de gestion d’un appel de réponse rapide et la préparation organisationnelle à l’urgence.

La formation a été meublée par des travaux de groupe, des échanges et partage d’expériences ainsi que des exercices pratiques qui ont permis aux participants d’être outillés sur la préparation et la réponse aux urgences, selon l’identité Caritas, qui place les communautés au cœur des actions.

A l’issue de la formation, les participants ont remercié Caritas Internationalis et Caritas Africa pour l’initiative de cette formation, la pertinence du contenu de la formation et la qualité des facilitateurs, toutes choses qui augurent d’une visibilité et d’une amélioration des performances et des pratiques des Caritas Nationales dans la préparation et la gestion des urgences en lien avec les normes de gestion de Caritas Internationalis.

Le Coordonnateur Régional de Caritas Africa, pour sa part, a remercié l’ensemble des participants au nom du Président de Caritas Africa, son Excellence Monseigneur Gabriel Justice Yaw ANOKYE, Archevêque Métropolitain de Kumassi au Ghana.

 

Béatrice Kaboré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>