Recrutement d’un(e) Directeur/rice d’Etablissement pour l’école de cuisine

OCADES CARITAS BURKINA SECRETARIAT GENERAL CENTRE PROFESSIONNEL DE FORMATION EN CUISINE (CPFC) MONSEIGNEUR DENIS TAPSOBA Le CPFC recherche des candidatures pour le recrutement d’un(e) Directeur/rice d’Etablissement à compter de la rentrée scolaire Lire la suite »

Message de l’Administrateur apostolique de Dédougou à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement célébrée le 5 juin

Aux prêtres, religieux et religieuses, Aux fidèles chrétiens du diocèse de Dédougou, et aux personnes de bonne volonté. Depuis la décennie des années 1970, la communauté internationale a pris conscience du rapport Lire la suite »

72 heures du CPFC 2017 : l’art culinaire burkinabè à l’honneur

L’OCADES Caritas Burkina à travers le Centre Professionnel de Formation en Cuisine (CPFC) Monseigneur Denis Tapsoba a organisé du 12 au 14 mai 2017, au centre DHI,  les 72h de l’école de Lire la suite »

SED Koudougou : Formation sur les procédures administratives et financières

Le mercredi 24 mai 2016 a eu lieu dans la salle de réunion du Projet de Renforcement des Capacités pour la Sécurité Alimentaire (PR-CASA) une formation du personnel de l’OCADES Caritas Burkina Lire la suite »

Bonne gouvernance : Des citoyens se mobilisent pour plus de démocratie et de citoyenneté

Les participants à la fin de la première session

L’OCADES Caritas Burkina a organisé du 21 au 22 février et du 29 au 31 mars 2017 à Ouagadougou deux sessions de formation des décideurs et techniciens du réseau sur la démocratie, la gouvernance locale, la mobilisation citoyenne et la gestion des collectivités territoriales au Burkina Faso.

Les participants à la fin de la première session

Le citoyen occupe de plus en plus une place importante  dans le processus de construction de la démocratie et l’implémentation de la décentralisation au Burkina Faso. La participation citoyenne à la gestion de la chose publique est assurée par les organes élus dans les collectivités locales et les organes consultatifs institués dans les circonscriptions administratives. Malgré ces avancées, des défis tels que la bonne gouvernance, l’approfondissement de la démocratie se présentent à notre pays.

En travail de groupeFace à tant de défis, l’OCADES Caritas Burkina a élaboré un plan d’action triennal 2016-2018, qui découle de son plan stratégique, avec pour but de contribuer au développement humain intégral des populations par la gouvernance locale participative, la mise en route de stratégies performantes de responsabilisation des populations  et l’exercice des droits et devoirs citoyens.

Les sessions de formation organisées au profit des décideurs et techniciens de l’organisation au mois de février et mars 2017 découlent de ce plan triennal. L’objectif poursuivi est d’améliorer les connaissances et savoir-faire des responsables des organes associatifs de l’OCADES en matière de gouvernance locale, de responsabilisation des populations et de contrôle citoyen.

DSC_0758Une trentaine de participants composés de membres du comité exécutif, du conseil de gestion diocésain; des Secrétaires Exécutifs Diocésains (SED) ; des chefs de département et chargés de projets et programme du réseau étaient présents à ces sessions. Divers thèmes ont été développés à l’occasion de ces formations, entre autres : la décentralisation, la gouvernance locale et le développement local,  les nouveaux fondements de la décentralisation et de la gouvernance locale, les enjeux et défis des nouveaux référentiels, l’organisation et le fonctionnement des collectivités territoriales, le rôle des acteurs de la décentralisation, le financement de la décentralisation, etc.

Séré Kalifara, conseiller technique au Ministère de l’Administration Territoriale de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure (MATDSI) était le facilitateur de ces sessions. Le formateur est passé par  des présentations et des exercices pratiques pour mieux traiter les concepts-clés, identifier les défis et proposer des  bonnes pratiques aux participants. A l’issue de chaque session, une feuille de route a été élaborée afin de réinvestir la formation dans les diocèses.

DSC_0768A la fin des sessions, les participants ont exprimé leur sentiment de satisfaction. Ils sont tous unanimes sur l’importance et l’utilité de la formation. Cette formation va les aider à être plus efficace sur le terrain dans leur mission de pastorale sociale, foi de l’Abbé Zéphirin Bagnawa, SED de Koudougou. L’Abbé Landry Yadgo, SED de Fada tout en remerciant le facilitateur pour ce transfert de compétences a confessé que la formation lui a permis de prendre conscience de l’importance du rôle que l’OCADES doit jouer dans ses zones d’intervention pour orienter les prises de décisions à la base.

Pour conclure, c’est au tour du formateur de remercier et féliciter l’OCADES pour cette initiative qui permet de crédibiliser le mouvement citoyen. Il a assuré l’OCADES de la disponibilité du MATDS pour l’accompagner dans la mise en œuvre de ses activités sur le terrain.

K.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>