Énergie Renouvelable au Burkina Faso : Un atelier pour mieux outiller les acteurs œuvrant dans la formation technique et professionnelle

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme « Voix pour le Changement », l’Organisation Catholique pour le Développement et la Solidarité (OCADES Caritas Dédougou), en collaboration avec SNV Burkina (Organisation Néerlandaise Lire la suite »

Pape François: les pauvres, «passeports du paradis»

L’indignation sans action ne suffit pas, il s’agit de faire le bien pour les pauvres. C’est le message du Pape François lors de la messe célébrée pour la première journée mondiale des Lire la suite »

SED Koudougou Célébration de la journée des personnes handicapées à Réo La paroisse Saint Alphonse de Réo a organisé par anticipation la 24ème  journée internationale  des personnes en situation de handicap, célébrée Lire la suite »

Clôture du Projet de lutte contre les maladies infectieuses

Le mardi 31 octobre 2017 a eu lieu au sein du centre médical Paul VI à Ouagadougou, la cérémonie de clôture du « Projet contribution au renforcement des capacités des structures sanitaires et Lire la suite »

L’OCADES fait don d’un incinérateur au CMA Paul VI pour la gestion des déchets biomédicaux

Le Secrétariat Général de l’OCADES Caritas Burkina a fait don d’un incinérateur au Centre Médical avec Antenne chirurgicale (CMA) Paul VI. D’une valeur de huit millions (8.000.000) de francs CFA, le joyau Lire la suite »

Bilan 2010 Sed Fada

SECRETARIAT EXECUTIF DIOCESAIN DE FADA N’GOURMA

 

Au niveau du Secrétariat Exécutif Diocésain de Fada N’Gourma, les activités ont été mises en œuvre à travers  trois programmes majeurs :

-          la troisième phase du Programme de Développement Intégré (PDI 3) démarrée en janvier 2010 pour une durée de trois ans. Financé par Chrétiens pour le Sahel, le PDI intervient dans dix (10) villages de la paroisse de Piéla (commune de Piéla) ;

-          le Programme Intérimaire Eau et Gestion du Terroir (PIEGT) débuté en mars 2010 pour une durée de deux (02) ans. Financé par MISEREOR, ce programme est une phase de consolidation des acquis du Programme Triennal Eau et Gestion du Terroir (PTEGT) 2007-2009 qui a intervenu dans six (06) villages de la paroisse de Diapaga dans la commune de Partiaga ;

-          le Programme 062300 (2009-2012) financé par Christian Children’s Fund of Canada (CCFC) et qui couvre deux (02)  villages des paroisses de Fada (commune de Fada) et de Gayéri (commune de Yamba).

 

Outre les trois programmes majeurs, le SED de Fada a bénéficié d’autres projets soutenus par Novara Center, Manos Unidas, Moviment Shalom, FAENZA, Fondation Liliane, des Associations et Congrégations Italiennes. Les principales actions de développement réalisées en 2010 se répartissent ainsi qu’il suit par rubrique d’intervention de l’OCADES Caritas  Burkina:

 

1-Agriculture & élevage :

-          réalisation de 298 ha de cordons pierreux et 120 fosses fumières au profit de 170 ménages dans 13 villages de la paroisse de Piéla,

-          équipement de 60 producteurs en charrues dans 9 villages de la commune de Piéla,

-          acquisition de 6,68 tonnes de semences améliorées et 6 tonnes d’engrais par 15 groupements mixtes de producteurs dans la commune de Piéla,

-          formation de plus de 100 producteurs à la mise en place de cordons pierreux et de fosses fumière la réalisation de fosses fumière de villageois,

-          mise en place et formation de 15 groupements de la filière niébé et arachide,

-          sensibilisation par le théâtre forum de 1734 adultes dont 974 femmes sur la bonne gestion des récoltes dans 10 villages de la paroisse de Piéla,  

-           formation en technique d’embouche de 55 producteurs dans 10 villages de la paroisse de Piéla.

 

2-Appui à la production :

-          Aménagement de 2 ha de périmètre maraîchers au profit de 60 femmes dont 42 femmes dans la commune de Diabo,

-          formation de 60 producteurs maraîchers dont 20 femmes membres des groupements maraîchers et des comités d’irrigants dans 2 villages de la commune de Partiaga,

-          Réalisation de 34 nouveaux forages dans les paroisses de Piéla, Pama, Fada, Diabo, Kantchari et Salembaoré,

-          mise en place et formation sur la gestion, le fonctionnement et l’hygiène de 7 associations d’usagers de l’eau et 22 comités de point d’eau gestion structures de gestion dans certains villages bénéficiaires. Cette formation a touché 148 personnes dont 42 femmes,

-          équipement de 4 artisans réparateurs de pompes,

-          mise en place d’un fonds de crédit de 50 165 000 FCAF destiné aux AGR (embouche bovine, ovine, porcine, petit commerce) au profit de 364 bénéficiaires dont 279 femmes dans 7 villages de la paroisse de Piéla

 

 

3-Secteurs sociaux :

-          réalisation d’une école à 3 classes équipée et dotée de latrines dans le village de Tangaye, paroisse de Piéla,

-          sensibilisation sur la scolarisation des enfants et en particulier des filles dans 11 villages des communes de Piéla et Diapaga,

-          prise en charge de la scolarité de 2 élèves du secondaire des paroisses de Fada et Gayéri ayant bénéficié de 2 hangars  LTP,

-          Prise en charge de la scolarité de 15 enfants orphelins indigents,

-          Alphabétisation de 557 personnes dont 367 femmes dans 20 villages des communes de Kantchari, Piéla et Partiaga,

-          Acquisition de 2 boîtes à pharmacie et prise en charge de 2 enfants parrainés des écoles de Komadougou et Tanboungou dans les paroisses de Fada et Gayéri,

-          prise en charge d’ordonnances médicales de personnes indigentes et de frais d’intervention chirurgicale de 24 enfants handicapés de la paroisse de Fada,

-          distribution de 45 tonnes de céréales, 1600 litres d’huile, 1250 paquets de sucre et 1200 kg de sel à plus de 1200 ménages sinistrés des inondations 2010 dans les paroisses de Manni et Piéla,

-          distribution de matériel de survie à 600 ménages sinistrés et octroi de kits scolaires à plus de 900 écoliers des mêmes paroisses,

-          distribution d’aide alimentaire et de matériel de survie aux sinistrés de Tanbaga, Manni et Piéla,

-          dotation de 2 tricycles, 13 appareillages et 2 prothèses à une vingtaine d’enfants handicapés et prise en charge de la scolarité de 4 enfants sourd muets,

-          campagne de sensibilisation des parents ayant permis le dépistage de 53 enfants handicapés,

-          construction de 2 latrines, 2 bacs d’incinération et octroi de poubelles métalliques à 2  écoles dans les paroisses de Fada et Gayéri,

-          sensibilisation et établissement de 100 cartes nationales d’identité burkinabè au profit des femmes démunies de 10 villages de la commune de Piéla,

-          célébration de la journée de l’enfant africain ayant connu la participation de 800 enfants venus des paroisses de Fada et Gayéri.

 

4- Organisation, infrastructures et équipement :

-          formation de 10 CVD de la paroisse de Piéla en gestion, fonctionnement, décentralisation et développement local,

-          organisation d’ateliers de partenariat au niveau communal sur la stratégie d’intervention dans le cadre des programmes ayant abouti à la signature de protocoles d’accord avec certains services techniques,

-          ouverture d’une piste rurale pour accéder au site du pèlerinage marial de Boudangou,

-          acquisition de matériel informatique, fournitures et équipement de bureau,

-           acquisition de matériel et équipements techniques spécialisés au profit du Centre ophtalmologique

-          fonctionnement du SED (personnel, bureautique, logistique, assurances, divers )

 

5-Insuffisances et difficultés

-          la pluralité des approches d’intervention qui ne permet pas au SED de mener véritablement des actions allant dans le sens de l’autopromotion. Par exemple, on rencontrera des partenaires qui réalisent des activités sans implication effective des populations où à la limite les promoteurs reçoivent une motivation en nature ou en espèce suite à une activité réalisée à leurs propres bénéfices ;

-          l’analphabétisme de la plupart des populations, jouant sur l’assimilation des formations et des sensibilisations par les cibles et donc leur appropriation lente des actions. 

-          les changements des politiques nationales notamment dans le domaine de la gestion des ouvrages hydrauliques qui ne sont pas encore maîtrisés au niveau local. Nous pouvons citer le cas des AUE et des CPE dont les rôles sont confus dans certains villages[1]. Les équipes d’appui conseil ont souvent eu affaire à des CPE dont la structuration n’est pas harmonisée[2]. Cela rend difficile le système de suivi.  

-          le versement tardif des fonds par les partenaires financiers, remettant ainsi en cause la planification et par conséquent les résultats escomptés et même la crédibilité du SED auprès des partenaires à la base ;

-          la cherté de la prestation des services techniques fragilisant souvent la collaboration ;

-          la désertion des centres d’alphabétisation par les apprenants au profit d’activités liées à l’exploitation d’or à ciel ouvert.

-          le faible développement des activités dans le domaine de la solidarité et partage voire, le déséquilibre entre DDPH et DSP en matière d’investissement.

 

Dans le SED de Fada, sur une prévision budgétaire de 682 007 810 FCFA, c’est en définitive 785 784 113 FCFA qui ont été effectivement utilisés, soit un supplément de 103 776 303 FCFA (13,21% du budget initial) pour accompagner les communautés locales de la zone d’intervention au cours de l’année 2010. Le coût des actions réalisées se répartit pour 51% dans les secteurs de l’organisation, infrastructures, équipements ; 31% dans l’appui à la production ; 9% dans la production et également 9% dans les secteurs sociaux




[1] Accompagnés par de tiers partenaires, deux villages d’intervention du SED dans la paroisse de Pièla disposent chacun de deux(02) AUE alors que la loi autorise une AUE par village. Dans un village de la commune de Diapaga (commune de Partiaga), où intervient également le SED, un CPE refuse de transférer les fonds collectés à l’AUE à laquelle il est rattaché, alors que les textes exigent cela.   

[2] Il ya des CPE de 06 membres, de 03 membres et il y a des cas où le comité se résume à une seule personne. 

На Лупковском перевале "Величайший торговец в мире мандино ог скачать"Балоун получил две порции гуляша.

Без сомнения, все его уважали, но теперь.

Только тогда он не боится смерти, когда знает, что его ждет рай.

Дрыхнет,-объявил Швейк, удостоверившись, что "Canon mp190 драйвера скачать"с ним все в порядке.

Там, быть "Скачать мод исполнитель желаний скачать"может, удастся раздобыть хотя бы что-нибудь съестное.

Я "Скачать неро для записи диска"так рассердился на них за скрытность, что сначала даже отказался разделить с ними право владения плантацией.

Следовало еще раньше все "игровой автомат top secret" проделать, когда он только выслушивал все оправдания, это и означало бы прощение.

Ему вряд ли стали облегчать наказание, заклинаниями лишив его запаха.

Они могут стать причиной неприятностей.

Мир, окружавший нас, был ярким, чистым, прозрачным и наполненным пением птиц.

Ведь минувшее время из жизни, из "игровой автомат кинг конг" песни не выкинешь, а в минувшем им с Ильиным не так уж и скверно было вместе.

Пройдя сквозь летящий каменный снаряд, он плечом "Анализ конструкции манипулятора с двумя вращательными и двумя поступательными кинематическими парами" вперед вошел в стену.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Blowjob