Abbé Damien KONDE : « La santé est un déterminant essentiel au bien-être de l’homme »

Mot du Secrétaire Exécutif Diocésain de Dori de l’OCADES Caritas Burkina, Abbé Damien KONDE, au lancement du projet  SOLISAN, le 25 septembre 2014 à Dori.

Monsieur Le Secrétaire Général de la Province du Séno, représentant Monsieur Le Haut Commissaire,

Monsieur l’économe Général de la paroisse de Dori, Représentant Son Excellence l’Evêque du diocèse de Dori,

Monsieur Walter Représentant du bureau de la Coopération Autrichienne pour le Développement (ADA) au Burkina Faso,

Mesdames les Représentantes de Caritas Autriche,

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs,

           

Il me plait de rappeler à notre auguste assemblée que l’OCADES Caritas Burkina est l ‘instrument de la pastorale sociale de l’Eglise famille de Dieu du Burkina Faso. Fidèle donc aux valeurs et aux principes de l’engagement de l’Eglise  Famille de Dieu au Burkina pour le développement et la solidarité, notre organisation se caractérise par la diversité dans ses interventions et par le fait qu’elle s’intéresse exclusivement aux plus pauvres!

L’appartenance de l’OCADES Caritas Burkina au vaste réseau mondial de la Caritas Internationalis, lui permet de réaliser des actions efficientes et efficaces à travers le pays.

En effet, nos interventions (projets et programmes) naissent en général de l’évaluation des besoins réels de terrain!

L’initiation du Projet SOLISAN acquit sur financement de la Coopération Autrichienne pour le Développement (ADA) grâce à l’appui de la Caritas sœur Autrichienne, en est une illustration.

Plusieurs facteurs justifient l’importance d’un tel projet dans la région: faiblesse de la couverture sanitaire, retard de croissance accrût des enfants de 0 à 5 ans, ignorance de bonnes pratiques nutritionnelles, déficit céréalier récurrent d’année en année,…

Ce Projet est d’une importance capitale parce que sa finalité (la santé) est un déterminant essentiel, sinon indispensable à l’épanouissement et au bien-être de l’Homme, d’où la nécessité d’œuvrer pour sa promotion, son accessibilité à tous!

De par sa stratégie d’intervention (priorisation de la méthode participative, établissement d’une étroite collaboration avec les services techniques, implication des personnes ressources et élus locaux…), ce projet permettra de cerner efficacement la problématique de la malnutrition.

Monsieur Le Représentant de la Coopération Autrichienne pour le Développement (ADA), Mesdames les Représentantes de Caritas Autriche, permettez-moi, au nom du Diocèse de Dori, de dire humblement ce que vous représentez pour nous.

Après environ huit (8) ans d’existence, l’OCADES Dori a réalisé un nombre important d’actions aussi bien de développement que d’urgences humanitaires. Une évaluation rapide de ces réalisations nous permet d’affirmer (sans risque de nous tromper) que plus de la moitié ont a été possible grâce à votre soutien partiel ou intégral. C’est important de le noter!

Nous pourrons citer quelques appuis de nos partenaires Autrichiens (ADA et Caritas) au passage: la construction du siège social de l’OCADES Dori, le projet Famine, le programme Livelihood ADA I et II, un parc automobiles de 3 véhicules, une quinzaine de motos, les CRENs de Djibo et Liki, l’appui au fonctionnement des CREN, la ferme agropastorale de Yacouta, l’Internat des Jeunes Filles, l’électrification solaire du siège… Et j’en passe la liste n’étant point exhaustive!

Je voudrais donc ici et avec votre permission, vous demander d’accepter de transmettre notre profonde reconnaissance au Peuple Autrichien en général et aux organisations sœurs de la Caritas Autriche (Vienne et Innsbruck) en particulier, à ADA et enfin au personnel technique: les Chargés de Projets qui travaillent sans cesse avec nous pour que « rayonne la charité dans tout le Sahel« !

Puisse notre partenariat toujours se renforcer pour le bien être de tout l’Homme et de tout Homme.

A tous et à chacun, je réitère nos remerciements. Que Dieu bénisse et rende fructueuse notre collaboration, qu’il bénisse également le projet SOLI SAN !

Je vous remercie

Abbé Damien KONDE

Secrétaire Exécutif Diocésain de Dori

OCADES Caritas Burkina

Articles similaires

1 Commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :