Crise humanitaire au Burkina Faso : l’OCADES Caritas Burkina et le Réseau des Vaillantes Educatrices du Burkina volent au secours des femmes déplacées internes de Kongoussi.

Le REVE-Burkina (Réseau des Vaillantes Educatrices du Burkina) a organisé le 12 septembre 2020, une assistance de protection et d’assistance à 150 femmes déplacées internes de la ville de Kongoussi.

Placée sous la présidence de Monsieur Ali OUEDRAOGO, Haut-commissaire de la Province du Bam, du parrainage du Père Constantin Safanitié SERE et du Co-parrainage de Monsieur Elie OUEDRAOGO, directeur provinciale de l’Éducation Préscolaire, Primaire et non Formelle du BAM, cette activité avait pour objectif d’assister 150 femmes déplacées internes de la ville de Kongoussi. Les dons étaient essentiellement constitués de couvertures, de savons et des vivres.

Dans un contexte de crise sécuritaire qui a plongé notre pays dans une crise humanitaire sans précédente, la nécessité de venir en aide aux personnes vulnérables n’est plus à démontrer. Cette crise ayant accentuée la vulnérabilité des personnes pauvres, a entrainé un flux massif de ces populations vers d’autres contrées à la recherche de la sécurité et du bien-être social. Ces populations vulnérables vivent le plus souvent dans des conditions très difficiles. C’est dans cette logique que OCADES Caritas Burkina fidèle à sa promesse d’apporter sa solidarité aux personnes vulnérables n’a pas hésité un instant a accompagné cette initiative du Réseau des Vaillantes Educatrices du Burkina Faso.

A en croire la Présidente du REVE (Réseau des Vaillantes Educatrices ) Burkina, Mme BADINI Salimata Franceline, cette activité vise à venir en aide à 150 ménages déplacés internes suite à la crise sécuritaire.

Les différentes interventions du jour ont porté sur la nécessité qu’il y’a vraiment de venir en aide aux personnes déplacées internes.

REVE Burkina, la réponse aux préoccupations des femmes Burkinabè

Dans son intervention, le Père Constantin SERE à saluer l’initiative du Réseau des Vaillantes Educatrices du Burkina et à réaffirmer l’engagement de sa structure à toujours accompagner de telles initiatives. Selon lui, cette action contribuera à donner un sourire à ces personnes contraintes à l’exil forcé.

Il a aussi lancer un appel à tous d’agir en faveur de ces personnes afin de les aider à retrouver leur dignité.

Pour le Haut-commissaire du Bam, cette action vient confirmer combien le Réseau des Vaillantes Educatrices du Burkina (REVE-Burkina) est soucieux des défis actuels du pays. Il a félicité ces femmes éducatrices tout en se montrant disponible à les accompagner à tout moment. Il a par ailleurs invité les bénéficiaires à faire un bon usage de leurs provisions. Il a saisi l’occasion pour réitérer sa gratitude à OCADES Caritas Burkina pour son soutien continue en faveur des personnes vulnérables. La cérémonie s’est terminée par une distribution des vivres.

Samiratou ABDOU

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :