Projet d’urgence pour l’amélioration de la Sécurité alimentaire et Nutritionnelle: les facilitateurs du développement de l’OCADES Caritas Burkina, mutualisent leurs expériences pour plus d’efficacité sur le terrain

Le Centre de Développement Humain et Intégral de l’OCADES Caritas Burkina à Ouagadougou/sise à Samandin, a abrité du 11 au 12 août 2020, un atelier d’appropriation du projet d’amélioration de la Sécurité alimentaire et Nutritionnelle au profit des personnes déplacées internes et hôtes les plus vulnérables dans les diocèses de Kaya, Fada N’Gourma, Dédougou et Nouna au Burkina Faso. Le présent atelier a pour objectif de partager à travers les échanges une claire compréhension des différentes étapes de la mise en œuvre du projet.
Depuis 2016, le Burkina Faso est mis à l’épreuve par la montée du terrorisme et de l’insécurité, créant des mouvements de populations peu encadrés vivant parfois dans des conditions précaires. En vue d’apporter une réponse appropriée, l’OCADES Caritas Burkina a mis en place plusieurs projets d’urgence dont le plus récent en date du 21 décembre 2019. Ce projet avait pour but de prendre en charge 2000 ménages déplacés internes hors camp et des communautés d’accueil sensibles à la crise sécuritaire dans les diocèses de Dédougou, Dori, Fada N’gourma, Kaya, Nouna et Ouahigouya.
Après plus d’une année de mise en œuvre, des acquis ont certes été enregistrés, mais des défis restent encore à relever. C’est dans ce sens qu’un nouveau projet d’urgence a été mis en œuvre par l’OCADES Caritas Burkina pour réduire les écarts qui subsistent toujours en termes de prise en charge des personnes déplacées internes et hôtes les plus vulnérables. Ce projet a été financé par Caritas Internationnalis et est prévu pour une durée de six mois.
Dans le souci de mieux coordonner ses interventions sur le terrain, l’OCADES Caritas Burkina entend d’abord faciliter son appropriation par les acteurs chargés de sa mise en œuvre. Raison pour laquelle, cet atelier de partage et de concertation a été initié.
Pour le Responsable Administratif et Financier, représentant le secrétaire Général de l’OCADES Caritas Burkina, cet atelier d’appropriation du projet qui a été vivement souhaité par tous les acteurs chargés de son exécution, se présente aujourd’hui comme une nécessité pour plus d’efficacité et d’efficience des activités sur le terrain.
A l’issue de la rencontre, un chronogramme actualisé de la mise en œuvre du projet a été élaboré par les participants, de même qu’une appropriation des outils de gestion du projet a pu être effective ainsi qu’une compréhension claire et harmonisée du projet.
Une fois de plus, en tant qu’acteur humanitaire, l’OCADES Caritas Burkina est témoin d’un manque criant de moyens pour venir en aide aux couches les plus défavorisées de nos communautés. Elle répond actuellement à plusieurs situations d’urgence sur tout le territoire burkinabé, à la suite de catastrophes naturelles de crises alimentaires et nutritionnelles, de crises socio-politiques, de conflits communautaires et d’épidémies. L’OCADES Caritas Burkina met en œuvre plusieurs projets et prend en compte les besoins des populations cibles afin que ses actions soient à la hauteur des urgences.

 Sandrine BADO

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :