Gaoua : l’Eglise catholique lance une collecte de fonds, pour venir en aide aux personnes nécessiteuses

Le dimanche 16 aout 2020,  le diocèse de Gaoua a procédé au lancement  du fond catholique de solidarité Alfred Diban. Un fonds qui va consister  à venir en aide aux personnes nécessiteuses.  La cérémonie  officielle de lancement  de ce fond  a été présidée par  Ollo Modeste Kambou, monseigneur  du diocèse de Gaoua.

Depuis quelques années, des Burkinabè sont confrontés à des situations de vulnérabilité qui interpellent tout le monde.  Ces situations  se résument aux poches de sécheresse, aux aléas climatiques, aux crises alimentaires et aux déplacés internes suite à l’insécurité. En plus, il faut ajouter également les personnes victimes de déficiences, les toxicomanes et les alcooliques qui sont devenus  plus nombreux.

Afin de pouvoir soulager ces personnes vulnérables, de nombreux projets ont été mis en œuvre, a affirmé l’évêque du diocèse de Gaoua, Mgr Ollo Modeste Kambou. Des projets dont le coût s’élève à plus de 10 milliards de FCFA. Le mal ici c’est que les différents soutiens ne parviennent pas souvent aux bénéficiaires en temps opportun, a-t-il déploré. Mais pour changer les choses, l’église famille de Dieu du Burkina Faso à travers son instrument de la pastorale sociale OCADES Caritas Burkina, développe en fonction des réalités et des menaces, des projets d’appels d’urgence qui sont des expressions de solidarité.

Mgr Ollo Modeste Kambou a demandé aux chrétiens catholiques de Gaoua et à toutes les personnes de bonne volonté  au nom de ses pairs de la conférence épiscopale du Burkina -Niger,   d’ouvrir leur cœur en ayant une pensée pieuse pour toutes ces personnes pauvres et vulnérables. « C’est un devoir pour nous, surtout les chrétiens d’agir à la manière de Jésus Christ qui est venu pour soulager des souffrances de notre monde. Nous devons agir comme lui en ayant l’amour du prochain, l’option préférentielle pour le pauvre et les personnes qui souffrent » a-t-il conseillé.

Le secrétaire exécutif diocésain de l’OCADES Caritas Burkina de Gaoua Abbé Eric Da, a indiqué que les urgences ne choisissent pas une religion ou un groupe social, et par conséquent, tout le monde peut être bénéficiaire de ce fonds d’urgence.  La contribution peut se faire par des collectes, des dons ponctuels, ou par transfert d’argent à travers les réseaux de téléphones mobiles aux numéros 67. 12. 00 .03 et 60 .78. 58. 70 ou encore par chèque libellé ‘’fonds catholique de solidarité Alfred Diban’’.

En rappel, Alfred Diban est le premier chrétien baptisé du Burkina Faso. Il s’agit du père du regretté professeur Joseph Ky Zerbo.

Victorien DIBLONI (Correspondant)

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :