L’OCADES Caritas Burkina continue la bataille contre la COVID-19

Dans le cadre de ses actions de riposte contre la COVID-19, l’OCADES Caritas Burkina a initié un vaste programme appelé Programme de riposte contre la COVID-19, lequel programme a été soumis à la Confédération Internationale qu’est Caritas Internationalis.

C’est ainsi que des membres de cette Confédération comme Caritas Danemark, Allemagne, ont bien voulu apporter leur appui à Caritas Burkina en participant à la mobilisation des ressources contre la COVID-19 en acceptant de financer le plan de riposte à la COVID-19 pour quatre diocèses du Burkina Faso à les diocèses de Fada, de Dédougou, de Nouna et de Ouahigouya.

Pour ce qui concerne le Diocèse de Fada, le Secrétariat Exécutif Diocésain a organisé une cérémonie de lancement officiel de distribution des kits COVID-19 ce vendredi 24 juillet 2020 à 8h30 sous le parrainage de Mgr Yempabou Pierre Claver MALGO, Evêque de Fada.

Comme souligné plus haut, dans le but de soutenir les communautés vulnérables par la création de conditions propices et résilientes à la COVID-19, l’OCADES Caritas Burkina a tenu à apporter sa pierre dans la lutte contre la maladie à Corona virus. D’où cette œuvre de charité au profit des personnes déplacées interne de Fada. Le don est composé de 525 laves mains, 7440 boules de savons, 500 bidons de 20 litres d’huile, 7000 masques et 500 flyers d’une valeur totale de 13 130 300F CFA, au profit de 500 personnes vulnérables au niveau des cinq paroisses du Diocèse ainsi que 5 sites sensibles.

En plus de cela, trois centres de santé ont bénéficié d’une dotation de kits complets. Le montant s’élève à 3.880.300fCFA. Aussi, 1750 personnes déplacées interne de la commune de Fada ont reçu 6 tonnes et 10 sacs de riz d’une valeur de 2 300 000f. De façon additionnelle, le coût total du don du jour est de 20 millions de FCFA.  Un geste que la représentante des bénéficiaires Folpoua Tankoano a salué à sa juste valeur. Je suis venue de Natiaboani comme bien d’autres les mains vides. Avec ces vivres, nous allons avoir de quoi manger », a-t-elle souligné.

« Il faut en faire usage », a conseillé l’ordinaire du lieu, Mgr YEMPADOU MALGO, Evêque de Fada. « N’en faites pas des kits, des objets de décoration. Le virus est là et peut encore nous faire fermer les marchés et les lieux de cultes », a-t-il dit. Avant de traduire toute sa reconnaissance à tous ceux qui ont rendu possible ce geste.

Pour rappel, le projet intervient dans quatre diocèses à savoir Dédougou, Nouna, Ouahigouya et Fada N’Gourma pour une durée de trois mois.

Ulrich NIAMBA

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :