AVIS D’APPEL D’OFFRES POUR LE RECRUTEMENT DE CONSULTANTS EN VUE D’UNE EVALUATION FINALE ET D’UNE ETUDE DE REFERENCE DE PROJETS.

L’OCADES Caritas Burkina recrute des consultants individuels ou des bureaux d’études. Il leur reviendra de réaliser, entre novembre 2019 et janvier 2020, l’évaluation finale externe du Projet d’Appui à la Maitrise d’Ouvrage des Services d’Eau Potable et d’Assainissement (AMOSEPA, N° PI150 191) qui s’est exécuté du 1er janvier 2016 au 31 mars 2019 et de conduire l’étude de référence du Projet de Développement Intégré (PDI, N° PI190 026) dont la phase pilote se déroule du 1er septembre 2019 au 31 août 2020.  Ces deux projets sont financés par Secours Catholique Caritas France.

La zone d’intervention des projets couvre les communes de Koubri et Gaongo, Pouytenga et Andemtenga, Bittou et Tenkodogo, Barsalogo et Namissiguima, Gogo et Bere. Ces 10 communes relèvent des diocèses de Ouagadougou, Koupéla, Tenkodogo, Kaya  et Manga ; situés respectivement  dans les régions du Centre, du Centre-Est,  du Centre-Nord et du Centre-Sud.

Pour le projet AMOSEPA, l’objectif global de la mission sera d’analyser la stratégie de mise en œuvre et les résultats atteints par le projet du 1er janvier 2016 au 31 mars 2019. De façon spécifique, il s’agira d’identifier les acquis et insuffisances consécutifs à la mise en œuvre du projet, d’évaluer les effets induits et les changements opérés par la mise en œuvre du projet sur les populations bénéficiaires et l’environnement des communes cibles et d’analyser la stratégie de mise en œuvre du projet (ressources humaines, coordination du projet, relations entre les partenaires/bailleurs, etc.). Le projet  « Appui à la réduction des risques de conflits » (N°: Pl180007) s’étant déroulé dans la même zone d’intervention que le projet AMOSEPA, les consultants devront aussi analyser les résultats atteints par ledit projet en mettant un accent particulier sur la prise en compte de la cohésion sociale (mécanismes de prévention et gestion des conflits, existence de services fonciers ruraux, etc.) et formuler des recommandations aux différentes parties prenantes du projet.

Pour le projet PDI, au regard des perspectives visées par le projet à court et moyen terme, l’objectif de la mission est pluriel. Il s’agira premièrement de dresser la situation de référence du projet, de manière aussi précise que possible, tout en proposant, le cas échéant, une révision du cadre logique du projet ainsi qu’un système de suivi-évaluation pertinent pour le projet transitoire, lesquels serviront de base pour l’élaboration du prochain programme intégré.

En outre, ce projet étant la fusion de deux précédents projets, il importera de vérifier et analyser la pertinence globale et la cohérence de celui-ci ainsi que de s’assurer des liens avec le plan stratégique de l’OCADES, afin de pouvoir énoncer des recommandations pour l’élaboration d’un futur programme pluriannuel.

Par le présent avis, les prestataires intéressés sont invités à soumettre leurs meilleures offres techniques et financières pour la mission conformément aux conditions précisées dans les TDR disponibles au Secrétariat Général de l’OCADES Caritas Burkina, moyennant le paiement d’un montant forfaitaire non remboursable de dix mille (10 000) FCFA.

Les offres établies en trois (3) exemplaires, dont un original plus deux (2) copies marquées comme telles et dûment signées, devront parvenir sous plis fermé au Secrétariat Général de l’OCADES Caritas Burkina, situé au sein de la Conférence Episcopale Burkina Niger /Centre National Cardinal Paul Zoungrana (01 BP. 1195 Ouagadougou ; Tél. (226) 25-37-00-34) au plus tard le lundi 04 novembre 2019 à 15 heures 00.  Elles devront aussi être envoyées par email aux adresses électroniques suivantes : sen@ocadesburkina.org, sintha.marche@secours-catholique.org

Les offres devront porter la mention suivante : [Réponse au dossier de consultation relatif à l’évaluation finale du projet AMOSEPA et à l’étude de référence du projet PDI transitoire de l’OCADES Caritas Burkina. A n’ouvrir qu’en séance de dépouillement].

Le Secrétariat Général de l’OCADES Caritas Burkina se réserve le droit de ne donner aucune suite au présent appel à manifestation d’intérêt s’il juge les offres insuffisantes.

                                                                                                                                                  Le Secrétaire Général

 

 Abbé Constantin Safanitié SERE

                                                                                                                                         

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :