Ateliers communaux de lancement de la phase 2 du Projet PRCASA

Du 19 au 21 mars 2019 ont lieu dans les communes de Dassa, Kordié et Saow les ateliers communaux de lancement de la phase 2 du Projet de Renforcement des Capacités pour la Sécurité Alimentaire dans le diocèse de Koudougou (PRCASA).

A Dassa, l’atelier a eu lieu le 19 mars 2019, à Kordié le 20 mars et à Saow le 21 mars. Une centaine de personnes ont pris part aux ateliers. Les Maires et Préfets, prenant part à ce lancement, ont exhorté les participants à avoir une attention soutenue et à poser les questions pour mieux comprendre le projet. Dans son mot, la représentante du Secrétaire Exécutif, madame BAYAMA a félicité la commune pour les résultats atteints lors de la phase pilote, raison pour laquelle le projet a été reconduit. Elle a surtout signifié que la reconduction du projet est un défi à relever car les bénéficiaires doivent mieux faire.

Le chargé du projet, Monsieur Harouna BADIEL a présenté le Projet de Renforcement des Capacités pour la Sécurité Alimentaire dans le diocèse de Koudougou (PRCASA). En rappel le projet est mis en œuvre par l’OCADES Caritas Burkina à Koudougou et Misereor en Allemagne. La phase pilote a couvert la période de janvier 2016 à décembre 2018. La nouvelle phase va couvrir la période de janvier 2019 à décembre 2021. Il a abordé le contexte et la justification du projet, les résultats atteints lors de la phase pilote, et l’approche de mise en œuvre dudit projet.

La deuxième phase du projet vise la consolidation des acquis de la phase pilote à travers la promotion et la vulgarisation d’une agriculture intelligente, la mise en œuvre d’une aviculture semi moderne, l’agroforesterie et l’accompagnement des groupements pour la promotion et l’exploitation des produits forestiers non ligneux (PFNL).

L’approche utilisée sera une approche participative orientée vers le faire faire à travers des Champs écoles Paysans

(CEP) pour la production céréalière et maraîchère, la mise en place de fermes modèles et la promotion de l’entreprenariat rural. Le projet a un cout total de 233 571 695 F CFA avec une contribution locale de 3%.

Les résultats attendus de cette nouvelle phase sont entre autres :

  • la mise en place de 15 champs écoles paysans (CEP),
  • le renforcement des périmètres maraichers par l’acquisition et l’équipement d’exore performants,
  • la mise en place de 15 fermes modèles,
  • la mise en place d’une pépinière communale à Kordié,
  • la couverture de 40% des villages de la zone du projet,
  • la formation de 690 apprenants,
  • l’organisation de visites guidées dans les fermes d’aviculture,
  • l’accompagnement de 15 groupements pour devenir des coopératives,…

Les équipes de suivi évaluation du projet, les partenaires stratégiques, les pistes de collaboration, les approches et stratégies de mise en œuvre, des propositions de stratégies pour la mobilisation de l’apport local ont été abordés. Des échanges s’en sont suivis et ont porté sur:

  • la mobilisation de la contribution locale,
  • la production céréalière et semencière,
  • les critères de choix des bénéficiaires,
  • la zone de couverture du projet,
  • l’implantation des forages,
  • les fermes modèles,
  • le matériel de production pour les produits forestiers non ligneux.

Dans les différents mots de clôtures des ateliers, les préfets et les maires ont remercié l’OCADES Caritas Burkina à Koudougou pour le choix de leurs localités respectives. Ils ont surtout exhorté les participants à relayer l’information sur la nouvelle phase du projet et à s’impliquer activement dans sa mise en œuvre pour l’atteinte des objectifs fixés. Une photo de famille et un repas a mis fin aux ateliers de lancement communaux de la phase 2 du Projet PRCASA.

W.M. Jeannette BAYAMA/MAÏGA

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :