Noël des malades au centre de rééducation YIK N KENE

Le vendredi 01er février 2019 a eu lieu au Centre de Rééducation des Handicapés (CRH) YIK N KENE la Noël des Malades. Elle a consisté en une célébration eucharistique suivie d’un partage de repas.

La messe a été présidée par le Secrétaire Exécutif Diocésain de l’OCADES Caritas Burkina à Koudougou, l’abbé Alain Michel GUISSOU, assisté du catéchiste Fernand ZONGO. Dans son Homélie, l’abbé a rappelé que le passage de Jésus Christ sur terre a été surtout marqué par les miracles (les guérisons) qu’il a opérés pour les malades. En plus des  intentions du personnel du Centre, la prière a été dite pour les malades du monde entier, pour la paix et la sécurité dans notre pays.

S’adressant aux malades, il leur a affirmé que Dieu ne souhaite en aucun cas le malheur de ses enfants. Il a poursuivi en disant que la maladie et la souffrance doivent nous rapprocher plus de Dieu et des autres.

Au personnel du Centre, l’abbé GUISSOU a adressé des mots d’encouragement car, dit-il, il n’est guère aisé de prendre soin des personnes qui souffrent. Il les a rassurés de leur récompense dans l’autre vie comme l’a promis le Christ « Entres dans la joie de ton maître car j’étais malade et tu as pris soin de moi ». Il les a enfin exhorté à garder à l’esprit les mots du Christ « Tout ce que vous ferez à l’un de ces petits, c’est à moi que l’avez fait ». Pour clore son homélie, l’abbé a prié afin que le prochain programme triennal soit validé et financé et que l’on tende vers l’autofinancement du centre.

 

A la fin de la célébration eucharistique, le Directeur du Centre, monsieur S. Léopold YAMEOGO a pris la parole pour remercié l’abbé pour sa disponibilité malgré son calendrier chargé. Il a ensuite présenté un malade,  un jeune élève qui a réussi à son Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC), qui est tombé d’un arbre et s’est retrouvé paralyser. Ce dernier a passé deux ans au Centre. Son état s’est amélioré à la fin du traitement mais il reste handicapé. Le tricycle qu’il a est très vétuste avec les pneumatiques totalement usés rendant difficile son déplacement. Le Centre a offert donc un nouveau tricycle à Ambroise et cela a été possible grâce au don de matériel que le Maire de la Commune de Koudougou avait fait au Centre en décembre dernier. La mère d’Ambroise a remercié tout le personnel du Centre de Rééducation des Handicapés YIK N KENE pour leur accueil et les soins qu’ils ont reçus durant les deux années passées au centre. Un repas en commun a mis fin à cette Noël des malades.

 

 Jeannette BAYAMA/MAÏGA

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :