3ème Conseil diocésain de l’OCADES Koudougou : plus d’un milliards injectés dans la pastorale sociale

Les 22 et 23 janvier 2019 a eu lieu au Centre UNITAS,  sis au Petit Séminaire de Koudougou, la tenue de la troisième session du Conseil Diocésain de l’OCADES.

Le père Evêque Monseigneur Joachim OUEDRAOGO a, dans son allocution d’ouverture, souhaité la bienvenue aux participants. Il a rappelé que Dieu est amour et que « l’attention aux plus pauvres doit toujours mobiliser notre attention » étant donné que les pauvres sont le visage de l’Eglise.

La première communication a porté sur les résultats atteints par le SED Koudougou au titre de l’année 2018. On retient qu’en 2018, le SED Koudougou a injecté plus d’un milliard cent millions au profit des activités de la pastorale sociale. 724. 457. 749 F CFA ont été investis dans l’assistance humanitaire, et 451.296.108 F CFA  pour la promotion du développement humain.

La deuxième communication a porté sur la présentation du budget programme 2019 du SED suivie de la présentation du budget primitif prévisionnel de l’année. Les possibilités de collaboration entre le SED et les paroisses ainsi que les différents services à savoir la cellule des projets, la coordination des CREN et le programme Handicap, ont été présentés.

Au cours des échanges, le Père Evêque  a insisté sur la nécessité de sortir de la mentalité de l’assistanat, d’abandonner le préjugé selon lequel l’Eglise est riche, l’OCADES est riche. Il a affirmé que la richesse de l’Eglise réside en ses hommes et en sa capacité à manifester la solidarité.

Ce troisième Conseil diocésain de l’OCADES Koudougou a été le cadre pour le lancement officiel du Fonds Catholique de Solidarité Alfred Diban. Après la présentation de la nature et des objectifs du Fonds, le Père Evêque a lu le message de ses pairs relatif au Fonds intitulé : « Donnez-leur vous-même à  manger ». Le curé de la paroisse Cathédrale,  l’abbé Dieudonné Nana a résumé et traduit en langue nationale mooré le message des évêques. On note parmi les invités la présence du Naaba Baongo de Dapoya et une forte délégation de l’ONG Le Relais (France et Burkina). Les souscriptions ont permis de récolter sur place 330.000 francs et plus de sept millions de francs en promesses de don. La cérémonie a été ponctuée d’animations musicales de l’orchestre Saint Augustin du diocèse de Koudougou.

L’innovation de ce troisième CDO a été la présentation des résultats des réalisations de 2018 des différentes paroisses du diocèse suivants les axes d’action de l’OCADES : la solidarité humaine, la promotion humaine et la promotion Femme Jeunesse et famille. On note que le coût des activités de 2018 dans les paroisses s’élève à plus de 24 millions de francs.

Les participants ont ensuite amandé la synthèse des suggestions et recommandations. Une célébration eucharistique

présidée par l’abbé Alexandre BAZIE, Vicaire Général chargé de la Formation, a marqué la fin du Conseil et le lancement de l’année pastorale. A la fin de la messe, le Secrétaire Exécutif Diocésain, l’abbé Alain Michel GUISSOU a présenté les recommandations de la session et on note entre autres :

  • la formation des membres du Conseil Diocésain sur la doctrine sociale de l’Eglise,
  • la formation des EPA sur la doctrine sociale de l’Eglise, et le renforcement de leur capacité de résilience,
  • la sensibilisation pour l’autonomisation,
  • l’extension de l’alphabétisation à un plus grand nombre de paroisses,
  • l’établissement de passerelles entre l’OCADES et les autres commissions de la Pastorale Sociale,
  • l’approfondissement de la réflexion sur les ressources propres à mobiliser pour un meilleur exercice de la solidarité chrétienne avec les plus pauvres.

La célébration eucharistique a connu la participation de tout le personnel du SED estimé à plus de trois cent personnes. Les participants ont fraternisé autour d’un repas avant de se quitter.

M. Jeannette BAYAMA/MAÏGA

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :