Caritas au Sahel : Déclaration finale de la rencontre des Communicateurs et Chargés des Urgences

Cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’Emergency Appeal (EA, en français appel d’urgence) 38/2012 Sahel dénommé : «Projet régional de réponse et de renforcement des capacités des Caritas à la crise au Mali» (Mali, Niger, Burkina Faso et Sénégal), a permis aux participants de :

  • partager des informations sur la situation des personnes déplacées internes (PDI) et des réfugiés, le niveau de la communication et de la gestion des urgences au sein de Caritas au Sahel;
  • élaborer un plan de communication pour appuyer la mise en œuvre de l’EA 38/2012 Sahel et la gestion des urgences ;
  • visiter deux camps de réfugiés à Mentao et à Goudebou dans la région du Sahel  au Burkina Faso afin de permettre aux participants de s’imprégner des réalités de vie des réfugiés dans les camps ;
  • créer un organe de communication et de visibilité des actions de la réponse de Caritas à la crise au Mali dénommé « Caritas au Sahel ».

 dclaration finale_2

A l’issue de cette rencontre, nous faisons les constats ci – après sur la communication de Caritas au Sahel.

Au titre des points forts :

  • l’existence des structures de communication ;
  • l’engagement des responsables de communication ;
  • la forte structuration de Caritas du niveau national jusqu’au niveau secteur ;
  • la disponibilité de l’information sur les actions de Caritas à différentes échelles. 

 En termes de défis à relever :

  • la politique de communication régionale ;
  • le financement pour la communication ;
  • l’engagement institutionnel dans la communication ;
  • l’équipement des structures de communication ;
  • les connaissances en techniques de communication en situation d’urgence.

 Au regard de ces constats, nous participants à la rencontre, nous engageons à :

  • élaborer une politique et une stratégie de communication au niveau régional ;       
  • développer des plans de communication au niveau des pays ;
  • créer un dispositif opérationnel régional de collecte, de traitement et de diffusion de l’information ;
  • créer des cadres permanents de concertation ;
  • renforcer les capacités des communicateurs et des chargés d’urgence ;
  • élaborer une fiche de projet pour le financement du plan de communication.

 Au terme de nos travaux, nous formulons les recommandations ci-dessous.

A l’intention des Secrétaires Généraux de Caritas au:

  • le plaidoyer pour la prise en compte des enjeux de la communication dans la pastorale d’ensemble de l’Eglise Catholique ;
  • une meilleure intégration du financement des activités de communication dans les projets/programmes et appels d’urgence;
  • un soutien aux chargés de communication engagés dans la visibilité des actions de Caritas au sahel.

 A l’intention de Caritas:

  • l’appui à la mise en œuvre des plans et actions de communication de Caritas au sahel ;
  • le renforcement du réseau de communication de Caritas au sahel ;
  • le plaidoyer pour une meilleure visibilité de Caritas et de ses actions au sahel.

Pour assurer une meilleure  visibilité  ainsi qu’une coordination efficace de l’information et de la communication de Caritas au Sahel, les participants à la rencontre ont unanimement et de façon consensuelle, désigné M. Gaston GORO, Conseiller à la Communication/Chargé des Urgences de Caritas Mali, comme porte-parole du pôle communication de Caritas au Sahel.

Nous, participants à la présente rencontre, remercions vivement, OCADES Caritas Burkina, qui a facilité ce cadre de concertation, Caritas Mali, CADEV Niger, Caritas Sénégal, ainsi que tous les partenaires de Caritas Internationalis. La réussite de cette rencontre porte la marque de leur engagement.

 

Fait à Ouagadougou, le samedi 23 février 2013

 Les participants

1.Gaston GORO, Conseiller à la Communication et Chargé des Urgences, Caritas Mali

2.Aly Teyéni MANA, Project Manager, Caritas Mali

3.Abbé Roger GOMIS, Chargé de Communication Caritas Sénégal

4.Pierre Célestin SAMBA, Chargé des Urgences, Caritas Sénégal

5.Amadou BOULWEYDOU, Chargé des Urgences et de Réhabilitation, CADEV- Niger

6.Souleymane GALADIMA, Responsable Communication, CADEV-Niger

7.Koyir Désiré SOME, Chargé des Urgences, OCADES Caritas Burkina

8.Arsène Flavien BATIONO, Chargé de Communication et de Plaidoyer, OCADES Caritas Burkina

9. Simon GNIMINOU, Secrétaire Exécutif National Adjoint OCADES Caritas Burkina, Regional Project Manager

 

 

viagra

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :