SED Ouaga : Plus de 2000 personnes alphabétisées

 

L’éducation,  la santé et le travail sont des facteurs incontournables du développement d’une famille, d’un peuple, d’une nation. Conscient de cette situation, le Secrétariat  Exécutif Diocésain de Ouagadougou/OCADES CARITAS BURKINA,  grâce à l’appui du FONAENF s’est donné corps et âme pour éradiquer l’analphabétisme et le chômage dans l’archidiocèse en ouvrant 85 centres d’alphabétisation en langue locale, le Moore, dont 45 centres en Alphabétisation Initiale ( AI), 33 centres en Formation Complémentaire de Base (FCB) et 7 centres de Formation Techniques et Spécifiques (FTS). Ces centres ont été ouverts dans trois  provinces à savoir le Bazèga, le Kadiogo, et le Kourweogo. En somme quatorze (14) paroisses ont bénéficié de l’alphabétisation au cours de la campagne 2011-2012.

Alfa Sed_Ouaga

 L’objectif visé par l’AI et la FCB est de permettre à ceux qui n’ont pas eu la chance à leur jeune  âge d’être scolarisés de le faire à l’adolescence en langue locale, (savoir lire, écrire et calculer) dans la perspective d’amoindrir  l’obscurantisme pour un véritable développement. Sur 1172 apprenants inscrits en AI, 791 ont été évalués et 747 ont été admis soit un taux de 77,65%. Sur 571 auditeurs inscrits en FCB, 484 ont été évalués et 436 ont été admis soit un taux de succès de 90,08%.  La moyenne générale du taux de succès de l’alphabétisation de la campagne 2011-2012 est de 81,81%.

 

La Formation Technique et Spécifique vise à former les alphabétisés à l’auto-emploi. Au cours de la campagne 2011-2012 deux types de formation spécifiques ont été dispensés : La savonnerie et le maraîchage. En effet cent quatre vingt (180) personnes ont été formées en savonnerie et à l’heure actuelle elles gagnent leur pain quotidien grâce à leur production. En ce qui concerne le Maraîchage, vingt six (26) personnes ont été formées. Cette formation a contribué à  résoudre d’une part l’insécurité alimentaire en ce sens que la production permettra aux ménages d’avoir un régime alimentaire riche et équilibré, d’autre part,  à accroître le pouvoir d’achat  des bénéficiaires.

Au regard des résultats obtenus, la satisfaction est grande et nous ne pouvons que rendre grâce à Dieu. Encore un plus pour la lecture et la chorale ; de nouveaux travailleurs au service de la société et de leur famille respective.

Merci aux partenaires qui nous soutiennent. Puissent-ils continuer sur cette lancée !  

Le coordonnateur de l’Alphabétisation

                                                                                                              ZIDOUEMBA Emile  

 

cialis

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :