Les membres des EPA renforcent leurs capacités en Handicap et Développement Inclusif

SED TENKODOGO

Le mardi 24 Octobre 2017 a eu lieu à Tenkodogo, une formation de l’Equipe Paroissiale d’Animation (EPA) sur le handicap et le développement inclusif. Ils étaient 17 participants  venus de Garango, Tenkodogo, Ouargaye, Bagré, Boussouma, Bittou, Salembaoré et Cinkansé à prendre part à cette formation.

B

En termes d’objectifs, la formation visait à amener les membres des EPA à :

  • Se familiariser les concepts de base et la stratégie RBC,
  • Être capable de prendre en compte le Handicap dans leurs activités et le cycle de gestion des projets OCADES

La formation a été, à la fois, sur des exposés sur les concepts de base suivis de débats, une projection de film dénommé « Gilbert », des témoignages sur les expériences personnelles, de cas pratiques, avec une participation active des femmes(04) membres d’EPA.

A l’issue des attentes formulées par les participants, un contenu alléchant a été présenté aux participants à savoir :

  • Histoire-définitions et approches du Handicap et de la Réhabilitation à Base Communautaire (RBC)
  • Handicap et développement- en quoi le handicap est un enjeu de développement de nos communautés ou de notre pays ?
  • Stratégie d’inclusion des personnes en situation de handicap-rôle des familles et des EPA-comment pouvons-nous faire au quotidien ?
  • Témoignages et cas pratiques de réussite- film.

Une évaluation a été faite à la fin du déroulé du module. De cette évaluation l’on retiendra  que cette formation touche le cœur de l’action Caritas, et trace de nouvelles pistes en termes de stratégies. Le film « Gilbert » a permis d’illustrer parfaitement la question du handicap et de l’inclusion, et pointe tous les attitudes et comportement à éviter (mauvaises appellations) ou à encourager dans nos milieux de vie.

Une bonne compréhension des droits des Personnes en situation de Handicap (PH), et l’enseignement qui est que c’est avant tout l’amour et la compassion qui sont le creuset de la concrétisation de ces droits. En outre, le rôle de l’EPA dans l’accompagnement des actions RBC est davantage compris et clarifié.

Les membres des EPA ont pu se familiariser avec les concepts de base et la stratégie RBC.  Enfin, ils disent mieux connaître  les concepts de base et les indicateurs d’inclusion d’une activité ou d’un projet qu’ils prendront en compte dorénavant dans leurs activités et le cycle de gestion des projets OCADES.

Les participants ont recommandé d’approfondir le système d’identification des différents cas ou formes de handicap et les bonnes pratiques pour mieux s’occuper des PH et des malades. Pour les sessions à venir, ils demandent de prendre en compte les autres membres des EPA pour une meilleure marche vers le développement inclusif.

René Cyriaque NARE

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :