Hydraulique villageoise à Fada: Comitato di Amicizia et Comitato per La Lotta Contro la Fame Nel Mondo s’engagent

Le secrétariat exécutif de Fada de l’OCADES Caritas Burkina a pu noter après une étude socio économique réalisée dans le diocèse que 80 % des dépenses en matière de santé sont liées à la consommation d’eau non potable par les populations. Ce qui ne fait qu’accroître la pauvreté en raison des difficultés économiques que connaît le pays et qui touchent plus particulièrement les populations rurales dont les revenus économiques sont tributaires des caprices du ciel. Soit des excès de pluie qui endommagent les récoltes soit une insuffisance de pluie qui produit le même résultat : une mauvaise récolte en fin de campagne agricole. Le secrétariat exécutif du diocèse de Fada de l’Organisation Catholique pour le Développement et la Solidarité (OCADES Caritas Burkina) voudrait relever ce défi de taille pour offrir l’eau potable à la population. Et cet engagement effectué par le diocèse de Fada depuis 1983 grâce à une foreuse acquise de seconde main connaît un essoufflement aujourd’hui avec des pannes très fréquentes après un fonctionnement de près de 30 ans (1983-2011). Le besoin d’un nouveau matériel est alors plus que nécessaire. C’est pourquoi dans la collaboration avec ses partenaires pour le renouvellement de cet équipement particulier, un besoin de financement complémentaire de 40 000 Euros pour un total de 85 000 Euros, a été soutenu par deux associations de taille : Comitato di Amicizia Faenza et Comitato per La Lotta Contro la Fame Nel Mondo – Forli situées toutes en Italie.

Ces associations dont les membres sont des bénévoles réalisent de très grandes œuvres dans le monde (Amérique Latine, Europe de l’Est plus précisément en Albanie, Afrique). Le Burkina Faso est pour elles une terre de prédilection dans leur engagement pour soutenir et accompagner les populations et les communautés démunies dans les domaines de l’agriculture, de l’eau potable, de la santé, de la micro finance, etc.

Nous tenons alors à saluer chacune d’entre elle pour l’apport de 20 000 Euros qu’elle va réaliser pour l’aboutissement de ce projet d’achat de la nouvelle foreuse. Cet appui du reste contribuera non seulement à accompagner les populations défavorisées en matière d’accès à l’eau potable mais encore il permettra de créer des périmètres maraîchers autour des points d’eau pour améliorer la qualité nutritionnelle des populations.            
Nous saluons donc l’engagement combien salutaire de ces deux associations et nous les assurons de notre disponibilité à travailler effectivement pour que les nobles objectifs que nous poursuivons ensemble soient une réalité pour nos populations.                        
Dieu bénisse les efforts de chacun et vive la solidarité entre les peuples !

Abbé Prosper KIEMA
Secrétaire Exécutif Diocésain de Fada
OCADES Caritas Burkina

Articles similaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :